Contre-Regards

par Michel SANTO

Tourisme en Narbonnaise : un camp d’été international des antinucléaires sous les oliviers !

Assis sur les gradins de la piscine du Palais du Travail, je  regardais ma petite fille faire des longueurs et des plongées sous la surveillance de son maître-nageur, en compagnie d’une jeune maman de ma connaissance qui surveillait la sienne, nouvelle venue dans ce bassin, inquiète et légèrement anxieuse. Nous bavardions de tout et de rien, quand « tout à trac », elle me demanda ce que je pensais du procédé Thor de l’usine de Malvési, m’informa de sa participation à toutes les manifestations, me fit part de sa peur, pour elle, son mari, son enfant et ses proches d’être les victimes d’un cancer ou de je ne sais plus quelle « grave maladie »… et de sa décision, parce que terriblement angoissée, de vendre sa maison de Narbonne située dans le couloir venteux de la « cheminée mortifère », objet de tous ses cauchemars, dont la construction a été récemment autorisée, après qu’elle eut été  validée par des experts sollicités par le préfet sur d’éventuels risques sanitaires, notamment. L’exemple même d’une personne victime d’une campagne de « com » sur le thème (je le résume à ma manière) : « demain, nous serons tous morts, atteints d’un cancer », me disais-je ; et impossible à raisonner, une de ses amies ayant l’intention, elle aussi, me précisa-t-elle, de fuir ces dangereuses fumées…

Et voilà que j’apprends, ce matin, lisant mon journal local, qu’un des agitateurs anti-nucléaires du cru, un nommé Hervé Loquais, secrétaire de « Sortir Du Nucléaire 11 » , organisait, du 6 au 12 août, des « rencontres d’été internationales antinucléaires », à proximité de Narbonne, sur un terrain privé planté d’oliviers, du côté de la Clape, où il attend une centaine de personnes venant du monde entier. Le chant des cigales  étant propice, à son dire, « aux rencontres informelles, aux échanges culturels et artistiques, aux siestes et petites fêtes » ; et pourquoi pas, en bonus, des concours  de pétanque en boules « équitables ».

Un camp et des petites fêtes qui, sans aucun doute, en pleine saison touristique, devraient assurer une belle promotion de la Narbonnaise et réjouir, les élus et les professionnels de ce secteur d’activité. Au premier rang duquel monsieur Bertrand, l’emblématique patron du château de l’Hospitalet, situé lui aussi dans la Clape, qui avait soutenu et cautionné les manifestations des « Anti-Thor ». S’attendait-il, en retour, à cette mise en lumière internationale de Malvési et du « nucléaire » à quelques petits kilomètres des plages et des vignes entourant son domaine ? Bref, une initiative qui me conforte dans l’idée que ces « militants », pour les plus radicaux d’entre eux, loin de rechercher la moins mauvaise solution – il n’y en a pas de pure et parfaite, comme en toutes choses – pour traiter les rejets nitratés de l’usine de Malvési, veulent en réalité la fermeture de cet établissement clef de la filière nucléaire française – ce qui, à court et moyen terme, est tout bonnement impensable –  ; et, pour ce faire, « jouent » sans états d’âme, sur les peurs et les nerfs des habitants concernés.

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

Grand Narbonne : De la glisse, du vent et des trottinettes…

  Le Grand Narbonne a entrepris la promotion des « sports de glisse » sur son territoire et a décidé de soutenir financièrement des projets susceptibles d'accroître son potentiel naturel d'at[Lire la suite]
Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Municipales 2020 à Narbonne : c'est parti pour Alain Perea et LREM…

Place de l'Hôtel de Ville de Narbonne. (Office de Tourisme) Pour ceux qui doutaient de la candidature d’Alain Perea et de LREM aux prochaines municipales, à Narbonne, l’équivoque est levée. Une lis[Lire la suite]
La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

La légende des périphéries urbaines abandonnées par l'État…

Le géographe Jacques Lévy est l’anti-Christophe Guilluy. Il met en avant l’ouverture à l’autre qui serait la marque des cœurs d’agglomération et montre que ce sont les contribuables des grandes vi[Lire la suite]
Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

Madame Pinel et Monsieur Codorniou feintent la passe aux Valoisiens et retournent au PRG…

On n’est jamais déçu avec les radicaux de gauche. Sitôt partis rejoindre en catastrophe ceux de droite, en décembre 2017, en créant le Mouvement radical, social, libéral (…),*  au lendemain d’une [Lire la suite]
l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

l'invraisemblable et ruineuse guerre de l'Arena de Montpellier entre C.Delga et P.Saurel…

La société  d’économie mixte « Montpellier events », filiale de la Région Occitanie et de la Métropole de Montpellier  gère l’administration et l’exploitation de l’Arena et du Parc des Expositions[Lire la suite]
"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

"L'espoir revient" !? avec ses militants rencontrés devant les Halles de Narbonne…

On l’oublie , mais Benoît Hamon fut le candidat choisi par les socialistes, les radicaux et une partie des Verts pour les représenter à la dernière « présidentielle ». Il était le candidat issu du[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :