Contre-Regards

par Michel SANTO

Tout ce qui est légal n’est pas permis.

  

 

 

La loi interdisait-elle à Madame Woerth d’exercer la profession de conseil financier auprès de Madame Bettencourt alors que son mari était ministre du budget ? Non ! A Madame Boutin de cumuler sa retraite de parlementaire et des indemnités au titre d’une « mission » sur la mondialisation ? Non ! A Monsieur Christian Blanc et au président du Conseil Régional de Picardie de faire payer par les contribuables 12 000 euros de havanes ? Non ! A un président de conseil général-sénateur de cumuler sa retraite de fonctionnaire avec ses indemnités? Non ! A un conseiller régional de s’engager dans la profession de conseil auprès de collectivités et de vivre de contrats passés avec des institutions « amies » ? Non ! A un député cumulant plusieurs mandats de salarier sa femme ou sa fille ? Non ! Mais, comme le dit si bien Dominique Guibert dans son édito de « La Croix » : « ça ne se fait pas ».Tout ce qui est légal n’est pas permis, en effet, et nos représentants ont un devoir d’exemplarité qui, dans des situations de crise, surtout, devraient être leur souci quotidien. Et si je me méfie, par principe, de croisades morales  souvent porteuses des pires tyrannies, je ne puis accepter, par décence, qu’au nom du respect de la loi on en vienne à justifier… l’injustifiable. Ou à nous demander de nous taire.   

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire