Contre-Regards

par Michel SANTO

Un bon point pour l’Indépendant!

Eh bien voilà! Il a fallu un peu de temps, mais l’Indépendant de ce jour relais l’information que je commentais dans mon billet : le Grand Narbonne et le développement durable, il y a trois jours.

Je m’étonnais alors du silence des médias locaux et du SYCOT de la Narbonnaise sur les modifications du PLU de Gruissan concernant la presqu’île des Quatre Vents. Site où on trouve une aire de stationnement de camping-cars, un centre aéré et une gendarmerie maritime, que D. Codorniou voudraient remplacer par un hôtel de luxe, des commerces et des logement.Un horizon de béton entre le bassin N° 3 du port et l’étang du Grazel pas très conforme à l’image de celle qui a fait la réputation de cette jolie station balnéaire. Reste, à présent, à entendre ce que pense le Prédisent du SYCOT: monsieur Géa, de la conformité de ce projet aux normes et prescriptions du document d’urbanisme (le SCOT) dont il a la charge. S’il trouve l’exercice un peu trop compliqué, qu’il me le fasse savoir. Je lui fournirai la réponse! En attendant, attribuons un bon point à l’Indépendant et un carton rose au Midi Libre…

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Duncan Olivier

    |

     » S’il trouve l’exercice un peu trop compliqué, qu’il me le fasse savoir. Je lui fournirai la réponse! « … Et oui, mais là est votre drame: personne ne vous demande rien!!!

    Reply

  • Michel Santo

    |

     Bigre! Mon drame! A mon âge? Vous plaisantez, non? Je m’en porte trop bien et cela me permet ce faire
    ce genre de petits billets… légers et impertinents.Non, mais sérieusement, sur le fond, plutôt que ce petit coup bas, que pensez vous de cette affaire?

    Reply

  • didier

    |

    Bon post

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :