Contre-Regards

par Michel SANTO

Un bon point pour l’Indépendant!

Eh bien voilà! Il a fallu un peu de temps, mais l’Indépendant de ce jour relais l’information que je commentais dans mon billet : le Grand Narbonne et le développement durable, il y a trois jours.

Je m’étonnais alors du silence des médias locaux et du SYCOT de la Narbonnaise sur les modifications du PLU de Gruissan concernant la presqu’île des Quatre Vents. Site où on trouve une aire de stationnement de camping-cars, un centre aéré et une gendarmerie maritime, que D. Codorniou voudraient remplacer par un hôtel de luxe, des commerces et des logement.Un horizon de béton entre le bassin N° 3 du port et l’étang du Grazel pas très conforme à l’image de celle qui a fait la réputation de cette jolie station balnéaire. Reste, à présent, à entendre ce que pense le Prédisent du SYCOT: monsieur Géa, de la conformité de ce projet aux normes et prescriptions du document d’urbanisme (le SCOT) dont il a la charge. S’il trouve l’exercice un peu trop compliqué, qu’il me le fasse savoir. Je lui fournirai la réponse! En attendant, attribuons un bon point à l’Indépendant et un carton rose au Midi Libre…

Images liées:

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    Duncan Olivier

    |

    ” S’il trouve l’exercice un peu trop compliqué, qu’il me le fasse savoir. Je lui fournirai la réponse! “… Et oui, mais là est votre drame: personne ne vous demande rien!!!

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

     Bigre! Mon drame! A mon âge? Vous plaisantez, non? Je m’en porte trop bien et cela me permet ce faire
    ce genre de petits billets… légers et impertinents.Non, mais sérieusement, sur le fond, plutôt que ce petit coup bas, que pensez vous de cette affaire?

    Reply

  • Avatar

    didier

    |

    Bon post

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

      C’était avant-hier soir dans la rue du Pont des Marchands. J’aurais pu ne pas les voir, mais les manifestations de joie d’une petite famille devant un homme assis à mêm[Lire la suite]
Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :