Un dimanche en ville : Comment font-ils ces jeunes gens pour vanter NUPES et Mélenchon…

 

Reproduction d’une toile de mon ami hélas décédé Gérard Calvet

 
 
 
 
 
Di.5.6.2022
 
 
Ce matin, me baladant en centre-ville…
Mais comment fait-elle pour refouler sans troubles apparents de conscience sa soumission et celle de son parti – EELV — à LFI, à son chef et à ses ouailles locales, en candidatant pour NUPES ? Et lui, du PS, comment fait-il aussi pour rouler avec Mélenchon et tracter pour celle qui lui refusa sa main aux dernières municipales ? Car enfin, la « vérité » de NUPES, quoiqu’en pense les naïfs et les gogos, est simple. C’est celle imposée par LFI à des partis de gauche « ruinés » lors de la présidentielle et brisés, malaxés, recyclés idéologiquement par la centrale à béton de Mélenchon. Oui, comment font-ils ces jeunes gens, me disais-je, pour promouvoir de fait et sans émoi, cet admirateur de Chavez et de Poutine (un peu moins à présent ! Et pour cause) pour diriger le gouvernement de la France, sortir de l’Europe et de l’OTAN et bâtir des alliances stratégiques avec la Russie ; comment font-ils pour laisser croire à une retraite possible à 60 ans et se taire quand sa garde rapprochée Nupesienne reçoit à Paris avec émotion et fierté ce brexiteur enthousiaste et antisémite militant qu’est Jérémy Corbyn, viré de la direction du Parti Travailliste par ses anciens camarades ? Oui ! comment font-ils donc ces jeunes gens pourtant instruits – que je connais ! – pour suivre avec aisance ce rentier de la République à l’intelligence perverse qui cultive, entretient et attise méthodiquement, frustrations, ressentiments et souffrances sociales ?
 
 
 
 
 
 

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (6)

  • Avatar

    Dumas

    |

    A mo avis la question n’est pas « comment » mais « pourquoi ».
    Avec un « pourquoi » la réponse saute aux oreilles : la destruction de la ruche confortable dans laquelle trop d’élus vivaient confortablement, oubliant qu’au dehors vivait un peuple.
    De cette ruche détruite, s’échappent quelques jeunes ambitieux, qui souhaitent reconstruire leur ruche personnelle, oubliant comme leurs prédécesseurs qu’un peuple existe et qu’ils sont là par sa seule volonté.
    Ceux là oublient que LFI a un leader : Mélenchon.
    Que ce leader travaille à la conquête du pouvoir pour lui même, comme d’ailleurs d’autres avant lui.
    Le peuple est oublié depuis bien longtemps dans ce pays.
    Au cas présent, à Narbonne ou ailleurs, les orphelins de la ruche se raccrochent à la seule branche utile pour eux : LFI, un drame à venir.

    Reply

    • Avatar

      albert CORMARY

      |

      M. Dumas,
      Toujours la même rengaine : ils y vont pour s’en mettre dans les fouilles, soigner leur égo, se faire une place au soleil… Même si ces mots ne sont pas écrits, chacun aura compris de quoi il retourne !
      Heureusement qu’il y a des ambitieux sous les couleurs de la NUPES, sinon dans quelle fange d’immobilisme nous vautrerions-nous ? Pour une fois que nous avons l’occasion de faire bouger la table, à défaut de la renverser, pourquoi s’en priver ? Notre monde et notre pays vont bien, nos compatriotes se sentent bien, le soleil brille pour tout le monde… Il n’y a rien à changer et courrons vite et plus vite encore vers les catastrophes écologiques, climatiques, sociales et j’en passe.
      Au lieu de ramener tout ça à un seul homme (M. Mélanchon), posez-vous la question : Que faire ? Lénine, constatant que le peuple n’était pas spontanément révolutionnaire, avait trouvé LA solution : créer une avant-garde révolutionnaire qui allait entrainer le peuple vers le socialisme. Les temps ont changé et l’aspiration à autre chose est devenue largement répandu dans notre société. Si vous ne voyez dans la NUPES et ses militants et candidates que des individus qui « se raccrochent à la seule branche utile pour eux » alors, c’est sur, la catastrophe est devant vous.

      Reply

      • Avatar

        Michel Santo

        |

        Mais enfin, avez vous analysé ce qu’a bien voulu octroyer à des partis en miettes après la présidentielle, la « personne sacrée » dont s’honore être le futur et modeste premier ministre Mélenchon. Avez vous compté le nombre de circos gagnables qu’il a bien voulu généreusement attribuées au Ps, PCF et EELV ? Avez-vous apprécié le degré de souplesse idéologique et programmatique, et d’indignité morale assumée, par ces trois derniers dans l’espoir de garnir des caisses vidées de leurs substances financières ? Aimez vous enfin les postures favorables envers les Poutine, Chavez et Corbyn de Mélenchon et ses séides ? Suivez-vous les mêmes qui « ne sont plus Charlie » , défilent avec les islamistes, proclament que la « Police tue » et disent de la France qu’elle est structurellement raciste ? L’avant garde que vous défendez, c’est cela , et c’est sous sa direction que vous vous placez. Rien, aucun argument ne tient pour justifier je ne sais quel accord partisan négocié. Car la réalité du rapport des forces dans NUPES est tellement et outrancièrement favorable à LFI qu’il ne vous permet rien d’autre que de vous soumettre à leurs exigences et à leur leadership. Ce qui a été accepté et signé par les dirigeants du Ps, d’EELV et le PCF. Personne ne peut échapper à cette réalité. Et les candidats NUPES aux législatives ne peuvent s’en dédouaner.

        Reply

      • Avatar

        Dumas

        |

        L’ambition n’oblige nullement à la godille.
        Perdre le peuple dans ces louvoiements tue la démocratie, rend illisible le sens politique qu’il donne à sa délégation par son vote.
        Ne vendre que son image et son ego à longueur de chaîne d’info permanente, renvoie le peuple à la taille de ses rosiers ou à son concours de pêche.

        Fin de la promesse démocratique, portée par les lumières !..

        Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

  • Un dimanche pas comme les autres…
    Di.26.6.2022 Quand je suis entré dans sa chambre, je l’ai trouvée assise sur son fauteuil lisant un de ces ouvrages à la reliure cartonnée d’une collection destinée aux enfants : « Le petit lion […]
    2 commentaires
  • Les Français au divan !…
          Ve.24.6.2022 Dans mon département, l’Aude, ses habitants se sont réveillés un lundi matin avec trois députés RN. Et depuis, comme partout ailleurs dans ce pays, sonne un même […]
    2 commentaires
  • Le jour du solstice d’été fut sans lumière…
        Entre le grau des Ayguades et la plage des Chalets, la mer grondait, l’air était poisseux et les nuages bas, noirs, bouchaient l’horizon et couvraient la Clape. Tout était gris. L’écume […]
    2 commentaires
  • Deux, trois remarques sur les législatives 2022 dans l’Aude, et ailleurs…
      Lu.20.6.2022 Dans mon département : l’Aude, sur les trois députés sortant LREM, seul celui de la deuxième circonscription (celle où je vote) Alain Perea, était en lice au second tour face à un […]
    4 commentaires
  • Des chats et des hommes !…
        Sa. 6..6.2022 Quand j’ai été interpellé par cette dame d’un âge moyen fraîchement permanentée et bourgeoisement mise dans ce hall d’entrée d’un magasin alimentaire, j’ai tout d’abord […]
    2 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :