Contre-Regards

par Michel SANTO

Un long moment à la Franqui chez Chappert-Gaujal.

      447ed8d5db6d0611cb6ff5d3cd8bb0fa.jpeg


 

Long moment passé chez Patrick Chappert-Gaujal dans sa très belle maison atelier de la Franqui, autour de sa table. À flanc de falaise, ouverte sur la mer et les étangs, elle paraît posée sur un tapis de pins.

Toutes les nuances de bleus, de gris, de verts, s’offrent à la vue; et s’y perdent le regard et la pensée, emportés par des vagues frangées d’écume… Au loin et si près! On resterait des heures entières à contempler toutes ces beautés. Et puis, et puis on s’arrête devant les dernières œuvres de Patrick. Il ramasse sur la plage ce que la mer y dépose, découpe, brosse, peint, colle. «Je fais de la sédimentation !», commente-t-il. Leur donne vie; les recrée, les sublime jusqu’à les fondre dans des compositions  d’une force et d’une énergie inouïes. À sa manière, Patrick nous apprend à regarder  autrement: l’œil regarde, mais l’esprit voit! Bonheur d’un long moment passé en compagnie d’un ami talentueux et de sa charmante petite fille Rose. Que vous dire d’autre, sinon d’aller voir ses oeuvres…

 

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et du Travail…

Narbonne ! Municipales2020 : Moderniser la piscine municipale et son Palais des Arts des Sports et d

    Il faut bien le reconnaître, le Palais des Arts des Sports et du Travail a toujours fait l'objet d'un rejet esthétique, culturel et politique de la part des élus de droite et de gauche [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio