Contre-Regards

par Michel SANTO

Un long moment à la Franqui chez Chappert-Gaujal.

      447ed8d5db6d0611cb6ff5d3cd8bb0fa.jpeg


 

Long moment passé chez Patrick Chappert-Gaujal dans sa très belle maison atelier de la Franqui, autour de sa table. À flanc de falaise, ouverte sur la mer et les étangs, elle paraît posée sur un tapis de pins.

Toutes les nuances de bleus, de gris, de verts, s’offrent à la vue; et s’y perdent le regard et la pensée, emportés par des vagues frangées d’écume… Au loin et si près! On resterait des heures entières à contempler toutes ces beautés. Et puis, et puis on s’arrête devant les dernières œuvres de Patrick. Il ramasse sur la plage ce que la mer y dépose, découpe, brosse, peint, colle. «Je fais de la sédimentation !», commente-t-il. Leur donne vie; les recrée, les sublime jusqu’à les fondre dans des compositions  d’une force et d’une énergie inouïes. À sa manière, Patrick nous apprend à regarder  autrement: l’œil regarde, mais l’esprit voit! Bonheur d’un long moment passé en compagnie d’un ami talentueux et de sa charmante petite fille Rose. Que vous dire d’autre, sinon d’aller voir ses oeuvres…

 

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

      Prenons date ! Didier Mouly l'assure dans "l'Indépendant" : la salle multimodale sera pleine 10 mois sur 12 : 300 jours par an. Remplie de quoi ? il n'en sait rien, mai[Lire la suite]
Un salon des seniors,  ricane la camarde…

Un salon des seniors, ricane la camarde…

        À l'exception de ceux de coiffure, ma petite ville n'est pas une ville de salons. Preuve en est son Parc des Expositions toujours vide – il ne fait le plein que p[Lire la suite]
Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

      J'apprends que les "croque-morts" publics ont tenu leur messe annuelle au Théâtre Scène Nationale. Ne pouvait-on pas trouver équipement plus adapté à cette honorable corpor[Lire la suite]
Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

          Ces socialistes sont décidément impayables. Dimanche, par la voix d’Éric Andrieu, député européen et ancien premier secrétaire de la fédération de l[Lire la suite]
Le Théâtre+Cinéma de Narbonne vendu "à la casse" ?!

Le Théâtre+Cinéma de Narbonne vendu "à la casse" ?!

Sur le coup, j'ai cru que le Théâtre était à la "casse". Manquait le prix, cependant. À le chercher imprudemment au volant de mon véhicule, j'eus droit à un concert de Klaxons où s'exprimaient toutes[Lire la suite]
Zola, analyste de notre société de l'information de masse…

Zola, analyste de notre société de l'information de masse…

    La presse est friande d’informations bruyantes, tapageuses, voire « scandaleuses ». Est-ce nouveau ? Non ! (Émile Zola, dans le Figaro du 24.11.1888 – son supplément littéraire –[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :