Contre-Regards

par Michel SANTO

Un MoMA à Narbonne ?

sur-la-zac-du-theatre_162157_516x343.jpg

 

Après l’antique, le contemporain ! Après les pierres et le MuReNa, les installations et un petit MoMA . Décidemment ! Narbonne voit grand et se prend pour Manhattan. Et Jacques Bascou pour son maire ! Il vient d’avoir l’idée de transformer un aspirateur à déchets hérité des années Moynier-Millet pour en faire un musée d’art contemporain. Un concept, une performance, nous dit-on  à la mode « branchée ». L’intellect dans toute sa fatuité, mais désarmé ! Peu d’œuvres avant-gardistes dans la collection municipale. A l’exception d’une ancre de marine et d’un rouleau compresseur au design rustique, installés sur d’affligeants ronds point aux décors champêtres. Pas vraiment le style FIAC ! Classiquement beauf, et municipal tendance pépère; et pas de quoi faire un MoMA narbonnais !  Reste la solution du stockage des montagnes « d’objets » dont le F.R.A.C est encombré : 1200  oeuvres ! réalisées par 425  artistes !!!  Un amoncellement hétéroclite de pièces sans aucun intérêt, du vélo tordu perché sur une machine à laver au balai fiché dans le pot d’un bébé, qui pourraient être recyclées dans cet invraisemblable aspirateur à déchets abandonné. Le fond, si je puis dire, trouvant enfin sa forme ! Après tout, originellement, ce bâtiment avait été conçu pour ça, non ? Traiter les encombrants ! Mieux, reconverti en aspirateur du FRAC, il serait à lui même une œuvre d’art à part entière. Une conceptualisation du vide et du non sens d’une certaine forme d’art contemporain ; l’emblématique édifice d’une société de la démesure et du gaspillage…

 

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Bruxelles, formes d’une ville en forme…

Bruxelles, formes d’une ville en forme…

    Marie Demunter et Laurent Bonneau publient Bruxelles, un livre de photos et dessins dont le sujet est la capitale de la Belgique et de l’Europe. On avait déjà vu Laurent Bonneau[Lire la suite]
Narbonnaise : Quand des "dindons de la farce" posent un vrai problème de ménagement du territoire !

Narbonnaise : Quand des "dindons de la farce" posent un vrai problème de ménagement du territoire !

    Un membre actif du collectif baptisé “les dindons de la farce” m'a adressé un courriel pour m'informer de leur opposition à l'implantation d'une prison et d'une aire réservée aux "ge[Lire la suite]
À quoi bon 120 journalistes "accrédités à l’Elysée" !

À quoi bon 120 journalistes "accrédités à l’Elysée" !

      J'apprends à la lecture de la Matinale du journal (de référence !? l'est-il encore, vraiment ?) qu'Emmanuel Macron avait fini par accepter l’invitation de l’association de [Lire la suite]