Contre-Regards

par Michel SANTO

Un MoMA à Narbonne ?

sur-la-zac-du-theatre_162157_516x343.jpg

 

Après l’antique, le contemporain ! Après les pierres et le MuReNa, les installations et un petit MoMA . Décidemment ! Narbonne voit grand et se prend pour Manhattan. Et Jacques Bascou pour son maire ! Il vient d’avoir l’idée de transformer un aspirateur à déchets hérité des années Moynier-Millet pour en faire un musée d’art contemporain. Un concept, une performance, nous dit-on  à la mode « branchée ». L’intellect dans toute sa fatuité, mais désarmé ! Peu d’œuvres avant-gardistes dans la collection municipale. A l’exception d’une ancre de marine et d’un rouleau compresseur au design rustique, installés sur d’affligeants ronds point aux décors champêtres. Pas vraiment le style FIAC ! Classiquement beauf, et municipal tendance pépère; et pas de quoi faire un MoMA narbonnais !  Reste la solution du stockage des montagnes « d’objets » dont le F.R.A.C est encombré : 1200  oeuvres ! réalisées par 425  artistes !!!  Un amoncellement hétéroclite de pièces sans aucun intérêt, du vélo tordu perché sur une machine à laver au balai fiché dans le pot d’un bébé, qui pourraient être recyclées dans cet invraisemblable aspirateur à déchets abandonné. Le fond, si je puis dire, trouvant enfin sa forme ! Après tout, originellement, ce bâtiment avait été conçu pour ça, non ? Traiter les encombrants ! Mieux, reconverti en aspirateur du FRAC, il serait à lui même une œuvre d’art à part entière. Une conceptualisation du vide et du non sens d’une certaine forme d’art contemporain ; l’emblématique édifice d’une société de la démesure et du gaspillage…

 

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

  Des députés sont nommément désignés, dénoncés, et leurs permanences parlementaires défoncées, murées. Leur crime : avoir « mal voté ». Cet été, le CETA ; demain, la loi sur la Sécurité Sociale [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio