Contre-Regards

par Michel SANTO

Un tête à queue idéologique.

L’investiture par le P.S de Madame Royal pour le représenter à la prochaine élection présidentielle infirme les deux principes traditionnels suivis, malheureusement pour eux, par ses deux concurrents. Principes selon lesquels le parti se « prenait » par la gauche et se « gagnait » dans l’appareil. Et, surprise des éléphants, Ségolène s’est imposé en « jouant » l’opinion tout en surfant sur une thématique de droite.

Cette petite révolution n’a pas fini de produire ses effets dans la constellation des thèmes, idées et pratiques des socialistes français. Le prix des reniements idéologiques sera  élevé. Déjà les anciennes « écuries », jospiniste, fabiusienne, NPS … commencent à être désertées.

De cela, J. Bascou, dans son entretien avec A. Navarro (voir l’Indépendant du 5/12/07) ne pouvait rien en dire. Cependant, un petit « filet » de gêne perle sous la « langue de bois » habituelle. Oh ! Timidement, certes ! Mais enfin, reconnaître : « qu’il n’y a pas de sujets ou de problèmes de droite ou de gauche », c’est évidemment un truisme ! Mais c’est nouveau. Quant à risquer : « En revanche il y a des réponses de gauche ou de droite. », c’est admettre que l’encadrement des délinquants par des militaires et la révision de la carte scolaire sont des solutions de gauche à la délinquance des jeunes et à la discrimination sociale. Un vrai « tête à queue » idéologique. Notez que j’ai, à priori, rien contre.

Tout ça pour dire que la période qui vient  sera propice en glissements et autres carambolages sémantiques de ce genre. Mais à tout prendre beaucoup moins dangereux que les «  dérapages » (c’est l’euphémisme utilisé par J. Bascou ) d’un G. Frèche. Dérapages à répétition pour lesquels Montebourg, le récent et ancien chef de file de Jacques demande un retrait de carte et les jeunes socialistes, entre autres, l’interdiction de parole au nom du P.S. Seraient-ils instrumentalisés par la presse?

 

 

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne !Municipales2020 : "Je suis Narbonne", de monsieur Martinez, se coule dans "Je suis Marine", de monsieur Daraud.

Narbonne !Municipales2020 : "Je suis Narbonne", de monsieur Martinez, se coule dans "Je suis Marine"

  Alphonse Martinez est un de mes fidèles lecteurs Il commente régulièrement mes billets, aussi. Il y a quelques mois, dans la perspective des prochaines élections municipales, il a créé une[Lire la suite]
Carnet : semaine 38 !

Carnet : semaine 38 !

Lecture : Marcel Gauchet, pour Books (Hors série) : « La démarche critique se voulait libératrice. Mais elle a engendré une défiance généralisée à l’égard des faits les mieux attestés, des connaissanc[Lire la suite]
Narbonne: Municipales2020 ! Ça valse à gauche et madame Garbay entre dans la danse ?!

Narbonne: Municipales2020 ! Ça valse à gauche et madame Garbay entre dans la danse ?!

      Dans mon billet du 9 septembre « Un rassemblement des forces de gauche, vraiment », j’écrivais ceci : «… Conséquemment, troisième remarque, cette plate-forme, dan[Lire la suite]
Lecture : Les Conquérants — André Malraux.

Lecture : Les Conquérants — André Malraux.

        Extraits de sa postface Ce livre n’appartient que bien superficiellement à l’Histoire. S’il a surnagé, ce n’est pas pour avoir peint tels épisodes de la révo[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

Narbonne ! Municipales et Agglo2020 : L'accès à la ressource en eau et son usage, quelle stratégie ?

  La préfecture de l’Aude a intensifié ses mesures de restrictions dans la lutte contre la sécheresse. (©Pixabay)  Discussion, hier, sur un trottoir, avec un candidat aux prochaines électio[Lire la suite]
Carnet : quatre notes  en passant…

Carnet : quatre notes en passant…

  Carnet : 2 Septembre. Le monde est une étrange et cruelle chose : le danger et la mort y sont partout. Nous l’habitons fort heureusement en aveugle, le parons quotidiennement d’illusions.[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio