Contre-Regards

par Michel SANTO

Une boîte de Lexomil, docteur, svp !

 

 

Au classement mondial de la consommation des anxiolytiques, la France occupe le premier rang. Je viens d’apprendre ce matin, sur France Culture, qu’il en est de même pour les sondages ! Deux formes d’abrutissements. La première soigne, enfin pas toujours ! La seconde hystérise. La strausskahnologie de ce dernier weekend en est le symptôme le plus éclatant, comme en son temps la « bulle » deloriste. Dans cette émission, Wolton pointe la démission des journalistes incapables, selon lui, de « produire du qualitatif » : recul, analyses qualitatives, prises en compte d’autres indicateurs etc… Ou d’autres modèles. Par exemple ces prévisions électorales , qui semblent démentir le tsunami sondagier qui  nous submerge. Il relève aussi le confinement du militant politique dans le seul rôle de « colleur d’affiches », allant jusqu’à se demander si la saturation de l’espace public par la com ne rendait pas les partis totalement inutiles. Une situation anxiogène au possible. Une boîte de « Lexomil », docteur, s’il vous plaît !

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :