Contre-Regards

par Michel SANTO

Une obsédante névrose.

 

Cette campagne prend un drôle de tour. Enfin, drôle, si on veut. A droite, Sarko cite Jaurès. A gauche, Ségo chante la Marseillaise. Avant, les choses étaient plus simples. A la croix de Lorraine, au drapeau tricolore et à l’hymne national s’opposaient la rose, le drapeau rouge et l’Internationale. A présent, quand Nicolas promet un ministère de l’immigration et de l’identité nationale, Madame Royal se dit effrayée et se propose in petto de distribuer des drapeaux bleus blancs rouges à tous les français. Au final, tous les deux, comme tous les autres, à la notoire exception de F. Bayrou qui fait la campagne qu’aurait pu faire D.S.K, se rejoignent pour vilipender l’Europe, la banque centrale européenne, la mondialisation, et que sais-je encore, puisqu’il est définitivement entendu que les maux dont souffre ce pays sont imputables au monde entier et non à ceux et celles qui nous gouvernent depuis…si longtemps ! Signes manifestes d’une  vieille et glorieuse nation désemparée, bousculée dans ses repères par une ouverture au monde difficilement acceptée. Et qui vit sur l’idée que c’est aux autres peuples à s’adapter au modèle français et non l’inverse. Quand donc sortirons nous de cette obsédante névrose qui tord et déforme le meilleur de notre histoire et de ses acquis ?

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio