Contre-Regards

par Michel SANTO

Une petite carte postale de Rosas (Roses)…

Le ciel était bas et gris hier matin quand j’ai pris la route en direction de Rosas (j’ai du mal à l’écrire en catalan). Il était bleu et sans nuages quand j’y suis arrivé sur le coup de midi. Un temps et une heure à  s’installer à la terrasse de “La Sirena”. Trois ans déjà que je ne m’étais pas assis à une de ses tables, face à la mer. Ce qui fut vite fait, impatient que j’étais d’y goûter ses magnifiques “tapas”.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Mon choix (difficile !) : croquettes de morue et ail frit ; asperges grillées (parfaites : huile d’olive, oseille et gros sel) et petits calamars à la plancha (une merveille !). Pour terminer, tout simplement un sorbet (mais deux boules !) :  citron et mandarine… Rien de très compliqué, mais quel plaisir ! Puis balade, détente et rêveries sur un banc du front de mer, la chaîne des Pyrénées et ses sommets enneigés d’un côté, le golfe de Rosas et ses vagues jouant avec le soleil de l’autre…

Loin de tout (enfin presque) ; et pourtant si près, dans l’espace… Une dernière image : celle d’un avion filant vers une destination exotique. Trop loin !

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (7)

  • Avatar

    Patrick Paoli

    |

    J’ai vu la carte des tapas. C’est un peu le coup de matraque pour certains prix.
    Des couteaux à la plancha pour 17 euros ! Pas loin de chez toi rue des 4 fontaines au Tablao ou aux Halles chez Firat tu en trouve à 8 ou 9 euros. Couteaux que tu trouves en botte très facilement chez Métro ou grand frais.
    Être à la plage et se gaver sur le touriste semble trop facile ?

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      La différence et elle est de taille, est que à la Siranz on ne sert que des produits frais. Le congelé y est prohibé ! Et puis essaye de manger des petits calamars à la plancha, ici…

      Reply

  • Avatar

    Santo

    |

    Dommage que ce moment n’est pas pu être partagé avec toi et mamie,
    Tout est très beau profitez comme vous le pouvez je vous aime
    Charlene

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Bonjour Charlène ! Te souviens-tu, il y a bien longtemps, nous vous avions emmené, toi et Florian… Bisous !

      Reply

  • Avatar

    GG11ROSAS

    |

    Bravo Monsieur Santo, ce n’est ni plus ni moins que le meilleur resto de poissons de Rosas dont Vicente, au commande depuis le départ de Jordi, en est le seul maître â bord.
    Mon ami Denis Carrière que vous connaissez bien ne devrait pas me démentir s’il a bien noté toutes les bonnes adresses de la plus Française des villes Espagnoles (ou Catalanes) que je lui ai conseillées de visiter lors de ses sorties peinture sur la Costa Brava…

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Merci ! Et connaissez-vous El Dolfi à Tamariu ?

      Reply

      • Avatar

        GG11ROSAS

        |

        Es Dofí en Català… regentat per l’Adela, molt bo !
        També us recomano “Casa Gallego” del meu amic Emilio, ubicat en Empuriabrava…

        Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :