Contre-Regards

par Michel SANTO

Vendanges amères.

.

Nous sommes en pleine vendanges. A Narbonne comme dans toutes les autres régions viticoles.C’est aussi la rentrée des politiques locaux et du député, qui en profite pour visiter les caves coopératives de l’arrondissement. Mais pour un autre genre de cueillette.Celle des voix, des voix électorales s’entend.Car celle de ses amis socialistes parisiens et régionaux, bonjour ( soyons gentils ) l’ambiance! L’aimant s’affole ” sur la boussole du PS ” et Ségolène en perd la boule. La voilà qui se prend à présent pour Jésus et Jeanne d’Arc réunis, confirmant ainsi le jugement de Jospin : ” personne de second rang “. Ce qui n’est pas, comme dirait l’autre, forcément un handicap en politique.Quant à ” sa garde rapprochée ” locale, qui fut , hier, bien bavarde et qui, à présent, la voit s’en aller sur les voies du Seigneur ” sans pouvoir en évaluer les conséquences “, elle se tait. A croire que l’opposition à Michel Moynier, le maire de Narbonne, s’est mise “en quarantaine”. Dans le pressoir! Espérons quand même que l’épreuve ne sera pas trop longue et qu’il en sortira un bon ” jus “. Il n’est pas sain, en effet, que le seul Midi Libre local, un modèle de journalisme et d’objectivité, s’y substitue. Au risque d’en récolter d’amères désillusions.

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire