Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. France-Allemagne: vu des « Vieilles Nouvelles » et du « Café de la Paix », à Gruissan.

IMG_1873


Hier soir, j’ai regardé le match France-Allemagne en tournant le dos au grand écran du café de « la Paix », à Gruissan village, où j’ai mes habitudes. Je prenais l’apéro, assis à sa terrasse, quasi déserte, face au nouveau resto « Les Vieilles Nouvelles », qui alimente en « tapas » ses clients.« La Paix », hier soir, dans son intérieur, était, pour ainsi dire, bourré. Regardé le match, disais-je, est excessif. Ce sont, en effet, les rugissements des supporteurs qui me projetaient dans la salle, pour n’y voir en réalité que des fractions d’images. Des conditions idéales toutefois pour apprécier ce qui n’est jamais entendu: le silence des « meutes ». Ce lourd, et court, silence toujours gros d’une énorme clameur. Celle poussée à l’entrée d’un ballon dans une cage. Car la respiration d’un groupe est d’abord faite de silences. Comme en musique, une partition. Le silence n’est-il pas la « conscience » d’une note. D’un lieu, d’une manif, d’un évènement… Il en souligne la profondeur et l’étendue. Sa vérité! Et hier soir, au café de la Paix, je n’ai pas été déçu. Peu d’images: les buts seulement; mais beaucoup de sons: pour occuper le vide. Et des silences éloquents: pour souligner le tout. Un beau match, finalement. Et on a gagné… Et quand même vous dire, si l’envie vous prenait de sortir des foules et animations estivales, que « les Vieilles Nouvelles » servent de belles et excellentes tapas. Je me suis retenu et n’ai pris qu’une  « friture de juels ». Croustillants sous la dent et moelleux en bouche. Que dire: parfait! Que des filles en cuisine et au service. C’est Marie et Béatrice qui ont ouvert ce lieu promis à un bel avenir. Deux jeunes gruissanaises qui ont voulu sceller une vieille amitié par ce nouveau projet de vie. Ma prochaine station sera « côté resto », à l’étage, j’y ai repéré deux tables dans une déco vintage, qui donnent sur la rue et ses deux terrasses. Et puis y officie celle qui, hier soir, est venue à ma table du « café de la Paix » me livrer mon assiette de juels… Un retour de politesse s’impose!


IMG_1864


(1) Cliquer (ici) pour lire ma chronique consacré à cet établissement, l’an dernier.

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Uzamugura Patrick Martin

    |

    Une excellente soirée… Â la lecture, j’ai l’impression de revivre le match. Bravo pour la retransmission.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Avez vous constaté , comme moi sur les réseaux sociaux, cette parole libérée et germanophobe?…

      Reply

      • Patrick Martin UZAMUGURA

        |

        Il y a pourtant de quoi être fiers de s’être élevés au rang de la meilleure équipe du monde mais non…! Parce qu’elle est aussi la plus forte puissance économique qui n’a pas suivi les orientations sociales de la gauche française qui malgré ce a en ligne de mire le modèle social germanique avec la loi travail contestée par les ennemis du moindre effort qui ont oublié qui n’y a jamais eu de modèle sociale durable sans libéralisme… Ce constat nous le retrouvons dans le pourcentage de vote qui a une certaine tendance à virer du rose au rouge et dans ce qu’il exprime: « Si la jalousie, l’envie et la haine pouvaient être éliminés de l’univers, le socialisme disparaîtrait le même jour. » écrivait et écrirait encore Gustave Le Bon

        Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Vialatte)

Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Via

        "Il ne faut jamais mettre un homme, sans un entraîne­ment progressif, en face d’une situation qui l’oblige soudainement à réfléchir à plusieurs choses. Le san[Lire la suite]
Les TGV arrivent bien à Béziers, d'indignes affiches aussi…

Les TGV arrivent bien à Béziers, d'indignes affiches aussi…

          Les TGV arrivent bien à Béziers. Il en repartent aussi. Comme à Narbonne, Perpignan et Montpellier. Et ce depuis quelques années déjà. Qu’ils ne roulent[Lire la suite]
L'État déconcentré : un vigoureux rapport de la Cour des Comptes…

L'État déconcentré : un vigoureux rapport de la Cour des Comptes…

            Voilà qui donne une idée du chantier que le gouvernement a décidé d'ouvrir. Dans un rapport remis ce 11 décembre, la Cour des comptes appe[Lire la suite]