Contre-Regards

par Michel SANTO

Hier, à l’Élysée, un acteur cherchait son rôle!

Unknown-2

Je n’ai pas regardé la conférence de presse de François Hollande devant mon écran de télé. Et vous? Après celle de Valls à l’Assemblée, face à sa majorité , je ne voyais pas le premier  contredire le second et davantage m’informer . Il est aussi vrai que je ne goûte guère ce genre de spectacle trop réglé et fort ennuyeux (il paraît que Fabius dormait). J’ai donc continué à jouer à cache-cache avec ma petite fille, comme le Président avec ses journalistes accrédités. Mais ne voulant  pas aller me coucher tout à fait « idiot », je suis allé voir ce que nos sites d’infos en pensaient (!). J’ai notamment relevé que notre Président  irait jusqu’au bout de son mandat et qu’il ne commandait malheureusement pas la pluie. J’ai retenu aussi cette longue analyse d’une sémiologue  du Nouvel Obs , qui conclue son papier numérique par cette extravagante remarque: « convainquant, malgré 90% de langue de bois et un usage excessif du futur sans date ». Autant dire que la pièce, déjà autrement jouée par Valls, n’avait guère de fond et que l’acteur, seul sur scène, cherchait son rôle …

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (7)

  • coupeaux

    |

    bonjour il ne savait pas l’importance de la Présidence lol !! enfin faut faire avec! il crois gérer le parti socialiste!! ou la Corréze mdr bonne journée

    Reply

  • Raynal

    |

    Dur, dur….D’être un politique….Evidemment quand on a fait croire aux crédules qu’on partait pour une promenade d’agrément dans les fleurs, les rires et les chants et qu’on se retrouve a se taper un dénivelé de mille mètres sous la pluie et dans le froid….Ce n’est pas simple d’expliquer aux randonneurs qu’ils avaient mal compris le programme….Je note que l’arrivée au sommet est reportée a des jours meilleurs, désormais, seul compte le chemin (caminando, disait Machado…)….En 2017, si tout va bien….Ou après….Après tout,nous avons l’éternité devant nous…! Il semble désormais douter de ses capacités a redresser les courbes ainsi que de ses dons d’extralucide a distinguer les reprises qui se profilent….Heureusement il peut encore guérir les écrouelles…Et il lui reste les djihadistes pour se donner l’impression de servir encore a quelque chose….

    Reply

  • Bernard de Vargas

    |

    Moi non plus je n’ai pas regardé, tout comme je n’ai pas regardé Valls cette seconde fois… j’ai l’impression que tout le monde s’en fout de ce qu’ils peuvent dire.
    Enfin pas tout le monde: Il me semble que cela n’intéresse que les politiques et les médias. Les premiers comme les seconds étant de plus en plus déconnectés des Français comme en témoigne les difficultés croissantes de la presse tant écrite qu’audio-visuelle.
    Ces gens là se parlent désormais à eux même…

    Reply

  • Seingeot

    |

    C’est cela !!!

    Reply

  • Jacques PERRY

    |

    Le bilan de Sarkozy est d’autant plus remarquable qu’il s’est ramassé à mi-mandat la plus grande crise économique de l’après-guerre. Ça a été un électrochoc mondial qui a fortement perturbé le déploiement des réformes engagées. En effet, il est beaucoup plus aisé de réformer lorsque l’environnement économique est stable. En 2009, la France avait d’autres priorités et les réformes ont dû être mises de côté. Il fallait gérer l’urgence et répondre à la crise sociale.
    C’est dur de gouverner un pays soit la france en particulier tout le monde le sait mais une sempiternelle fois s’arquebouter sur la faute des autres un peu trop fort de café – Il faut rétablir des bilans et résultats de 2012 à nos jour Si Sarkozy avait été élu en 2012, il aurait poursuivi ses réformes en bénéficiant d’un cadre macroéconomique beaucoup plus stable. L’économie française aurait continué sur sa lancée (rappel: PIB 2010 >1.7%, 2011> 2%) en affichant une hausse du PIB d’environ 2% en 2012 et en 2013. Soit, respectivement, beaucoup plus que les maigres 0.0% et 0.3% croissance obtenus pas notre président socialiste. Et puis Combien de lapsus dans son discours et une fois de plus la « poisse », le plafond de la salle des fêtes lui filtre sur la tête comment voulez vous qu’il puisse garder un cap ? et alors ce matin le compte rendu de presse une amertume de l’Elysée, 1 million 500 000 selon l’audiometrie à l’écoute soit moitié moins que précédemment . Que l’on m’explique ! il y a un truc là !

    Reply

  • Christian

    |

    Il y a déjà pas mal de temps que je n’écoute plus ses conférences de presses et ses interviews! On y apprend rien, il raconte des tartes et des mensonges que plus personne ne croit. Le revoir jouer avec des anaphores est pathétique . Comment ose t-il ? Il est complètement dépassé par la fonction et ne s’en rend même pas compte. Le drame c’est qu’il n’est plus audible et pour un Président c’est très grave.

    Reply

  • Martinez

    |

    La preuve est faite maintenant que l’obstacle que n’a pu surmonter Sarkozy ,son gouvernement et tous les gouvernements de droite ,est l’opposition PS .Ils sont à la manœuvre voyez le résultat ; rien de changé depuis 81 ou Mitterrand commença à creuser le précipice dans lequel nous plongeons. Les quelques rescapés qui sortirons du naufrage devront être des guerriers . L’histoire n’a nullement servi de leçon à nos grands penseurs et dirigeants . Que sont devenus sagesse et bon sens ??????

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

    Gros titre (et en "gras") dans "Le Point" (version numérique) : "ONPC" : Farida Amrani remet à sa place Christine Angot. Ah, ah ! Mais de quoi s'agit-il donc pour que cet honorab[Lire la suite]
Contrats aidés dans l'Aude ! le Conseil Départemental s'engage dans une vaine polémique…

Contrats aidés dans l'Aude ! le Conseil Départemental s'engage dans une vaine polémique…

Ainsi va l'info dans nos journaux. Tenez, un seul exemple, la baisse du nombre d'emplois aidés programmée par le Gouvernement. Lundi donc, dans l'Indépendant, page 2 et 3, articles, commentaires et [Lire la suite]
Nageant, il paraît que je serais aussi un "moteur de nos territoires"(de l'Aude) !?

Nageant, il paraît que je serais aussi un "moteur de nos territoires"(de l'Aude) !?

      J'apprends, sous la synthétique plume d’un conseiller départemental de l'Aude (qui ne choisit pas ses mots avec une pince à sucre), que le sport (il pensait sans doute [Lire la suite]