Contre-Regards

par Michel SANTO

Hier soir, devant la soirée-spectacle d’Antenne2, une grande colère m’a saisi…

images-1

Antenne 2, hier soir, et son spectacle d’après journal. Le show-bis, des journalistes, des chansons etc… Un média, du service public qui plus est, qui n’a vu dans cet immense rassemblement républicain qu’un seul témoignage de solidarité à Charlie Hebdo et ses journalistes. Des journalistes et des artistes, dans une salle de théâtre, assurant leur seule promotion professionnelle sur le dos de tout un peuple rassemblé sur des principes et des valeurs transcendants tous les clivages politiques, corporatistes et religieux, notamment. Incapables qu’ils furent de voir et entendre, au-delà du symbole « Je suis Charlie », ce qu’exprimaient tous ces anonymes, dans les rues et places de toutes les villes et villages de France. Au risque de paraître excessif et injuste, c’est pourtant cela que j’ai vivement ressenti. Il me fallait ici le dire, afin d’évacuer ce terrible sentiment. Aveuglés dans leur autocélébration, j’ai même entendu un « imbécile » de Reporter Sans Frontières,  sous les applaudissements de la salle, vouloir exiger des religieux, les mettant tous dans le même sac, la signature d’une Charte reconnaissant le droit au blasphème. Comme s’il n’existait pas déjà dans ce pays, comme si le pape ou l’iman de la Grande Mosquée de Paris commanditaient ces barbares, ici, ou envoyaient une fillette de 11 ans se faire exploser au milieu de la foule, ailleurs. Ma colère hier soir était à son comble. Mais comment, encore une fois, peut-on être aussi aveugles, comment ne pas voir que ce pourquoi nous étions des millions dans la rue dépassait la seule compassion due aux seuls journalistes de Charlie, comment n’avoir pas voulu entendre cela qui montait d’un peuple touché au coeur de son identité politique et « culturelle ». Et pourquoi donc avoir aussi tourné en dérision , hier soir, sur Antenne 2, ceux qui furent ridiculisés et blessés dans leur conscience, sans concessions, par Cabu et ses amis, alors qu’ils nous donnaient la preuve, aussi,  dans la rue, de leur capacité, non seulement à l’accepter, mais aussi à défendre ce qui est notre liberté d’expression. Le peuple de France est décidément plus grand que certaines voix prétendant s’en faire l’écho…

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (14)

  • Georges PISTRE

    |

    Encore une fois Michel, Je partage votre sentiment.
    Cette fois ci je vous l’écris. Cordialement.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Merci! Georges. Je craignais que ce billet soit mal compris… Si vite rédigé, ce matin, en essayant de retenir d’autres mots qui me venaient aux lèvres…

      Reply

      • Ingrid

        |

        Bonjour à tous,

        Non non, Michel, on vous reçoit 5/5 !

        Trop de journalistes de médias à support papier, en ligne ou de l’audio-visuel ont réduit les marches à travers tous notre pays, ( avec à Paris des chefs d’Etats étrangers, pas uniquement européens et de confessions diverses ) à une réaction corporative indécente.

        Ya du boulot encore chez les journaleux pour expliquer ce qu’ils devraient être les premiers à percevoir, de par leur métier !
        Ne parlons pas des valeurs républicaines qui leur passent au-dessus du citron …
        Et effectivement, BFMTV n’est pas seule en cause.

        Reply

  • mariecroco

    |

    Bonjour,
    Merci pour votre papier.
    Rappelez-vous ce que disait Alain Touret aux représentants des religions lors des auditions en vue du mariage pour tous :
    « Vous êtes des lobbies ».
    Tout est dit je crois.

    Reply

  • Jacques PERRY

    |

    Je suis Charlie Hebdo…. et ma liberté c’est ma plume libre
    « Je ne crois pas une seule seconde à la concorde nationale, cela ne sert qu’à corriger, redresser une statistique concernant nos responsables politiques
    désavoués et sondés au plus bas de l’estime du peuple.Je redis, c’est une esbroufe, une tromperie, un abus de pouvoir ou de faiblesse selon . Un artifice médiatico-social ponctuel, une espèce d’emplâtre sur une jambe de bois. Une manipulation politique une fois de plus qui veut se refaire une virginité-
    Depuis 35 ans, voir plus, dès que nous touchions à ce genre de jeunes délinquants, il nous était fait observé qu’ils étaient les enfants perdus de la république , que nous étions à la limite racistes, intolérants – Nous étions amenés à suggérer des solutions raisonnées , équilibrées et respectables. Les réponses reçues de nos Jacobins « vous n’avez pas à penser , on pense pour vous »
    Pour préserver la Paix civile, sociale, il fallait taire les mouvements , les petites irruptions volcaniques de voyous des cités à qui il était en permanence remis en ordre un confort résidentiel plus vite dégradé – Nos stratèges seuls à avoir la science exacte avaient la grosse tête, mais étaient de beaux incapables la plupart du temps. Une débauche d’argent a été mise à disposition pour se perdre au tonneau des danaïdes.
    Ces jeunes,( je ne dis pas tous) mais trop nombreux se sont mis à la marge seuls , je regrette de le dire ainsi ! Ils avaient avec la complicité des plus hautes autorités , « carte blanche » pour conduire leurs petits trafics avec un argent de plus en plus sale. Disons qu’il était passé à la machine à laver sans contrôle est devenait le moyen utile pour passer à l’étage supérieur de la délinquance.
    La paix civile était achetée , préservée c’était l’essentiel.
    Puis vinrent la drogue, trafics en tous genres, des armes légères et … cela se poursuit aujourd’hui avec l’embrigadement des esprits vers le terrorisme. Si rien n’est fait de sérieux dans les années qui suivent 2015, nous irons vers une guerre larvée, dont nous venons d’en vivre un épisode.
    Nb : rassurez vous je ne suis pas le vilain canard membre d’une quelconque organisation révolutionnaire ou extrémiste , je ne prêche pas la révolution, je suis un homme paisible qui a servi son pays à la limite de ses forces. Je ne parle que d’expériences vécues et je m’en ouvre à l’analyse du temps – de l’histoire….Je ne serais pas fâché qu’elle me donne tort.
    La France, comme le reste du monde entier, est naturellement divisée, et sous-divisée, et sous-sous-divisée, dans ses villes, dans ses campagnes, dans ses institutions, dans ses foyers… C’est humain. Il existe trop de clivages, liés aux communautés, aux politiques, aux associations, aux syndicats, et j’en passe, pour qu’une union sacrée dure dans le temps… Chassez le naturel…
    Pourtant notre France est un beau pays civilisé , tolérant, celui du courage et le l’abnégation pour un très grand nombre. Alors oui, il faut panser nos plaies. On sait faire. Et on fait intervenir, comme toujours, les derniers remparts de liberté capables d’intervenir quand rien n’a marché, quand les ferveurs droits-de-lhommistes, empreintes de trop bons sentiments, font reculer les devoirs des citoyens au détriment de leur droit essentiel : vivre.
    Et on oublie rapidement les griefs reprochés la veille aux policiers de tous bords pour venir les applaudir sur une scène de crime digne des jeux vidéo d’anticipation les plus modernes. Tout comme on oublie les griefs faits au fameux Charlie, quand on l’accusait d’être islamophobe et raciste, quand il était obligé de s’éteindre faute d’argent, quand on le traînait dans la boue et en justice, quand il souffrait en silence en taisant ses menaces quotidiennes et cachant ses frousses, pour venir le couronner sur l’autel de la République et verser dans l’urgence une grosse subvention -qu’il aurait tant aimée quand il avait toutes ses têtes – et feindre de s’appeler tous comme lui…
    On se croirait le 26 août 1944. Les opportunistes de la dernière heure se rendent compte le lendemain qu’ils sont des résistants… C’est avant
    qu’il fallait se réveiller et hurler en meute avec Charlie pour le sauvetage de la démocratie et de toutes les libertés.
    Le résident français est un pleutre invétéré à l’image de ses gouvernants de tous bords, qui se baladent au pays des rêves en imitant les autruches, ne pensant qu’à vouloir éduquer ou rééduquer le Mal tout en décriant les lois liberticides.
    Sachez que le « Policier » retraité que je suis, ne peut plus sonoriser comme il veut, n’a plus le droit de baliser des voitures à sa guise ni géolocaliser les criminels avérés ou en devenir certain. Et chacun y va de son avis, de son commentaire, sans connaître le millionième légal de ce que nous nous connaissons et constatons chaque jour ou presque quant à la capacité de nuisance de nos contemporains.
    Trois fonctionnaires de Police ,Ahmed, Franck ,Clarissa ont payé de leur vie ces manquements politiques. Les terroristes sont Français, ont été éduqués en France. Il rient de nos faiblesses et de nos réactions. Alors il faut combattre, résister et donner les moyens de le faire à ceux qui le déclament et le veulent.
    En tous cas , je me refuse de séparer de ma mémoire les 17 victimes (+ un joggeur blessé gravement) connues ou inconnues au cours de ces 3 jours de Janvier 2015 et je suis un peu fatigué d’entendre parler de ces 3 complices de crimes contre l’humanité,ce serait trop d’honneur de rappeler leurs noms, oubliant l’ensemble des sacrifiés ou blessés- Pour tous « je suis Charlie Hebdo »
    Je suis par ailleurs choqué par les images qui nous ont été montrées par les médias, notamment au plus près du terrain , l’approche des lieux de siège, les préparations aux interventions , les équipements techniques montrés dans le détail, des n° d’immatriculation des véhicules de Police ou de Gendarmerie, source de renseignements fournis en direct à d’autres cellules dormantes éventuelles – La discrétion devait être de mise , le secret gardé. J’ai détesté la fête comme vous Michel sur un média publique .
    Tout cela sent mauvais je crains là encore que l’avenir nous ouvre les yeux sur les vraies circonstances de ce qui vient de se passer et que notre premier Ministre appelle « faille » .
    Nous avions à faire à des soldats déclarés par eux mêmes appartenant à l’E. I- face aux défenseurs de notre république, celle que nous entendons respecter et vivre paisiblement avec des nations réconciliées et démocratiques.
    Que vive notre République –
    Vive la France. »

    Reply

  • Pierre

    |

    Rien n’est jamais acquis à l’homme et quand il croit ouvrir les bras, son ombre est celle d’une croix…
    Et quand il veut serrer son bonheur il le broie : sa vie est un étrange et douloureux divorce.
    Ceci est encore valable pour nos sociétés irresponsables.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Aragon , bien sûr! Permettez moi cette petite correction:  » rien n’est jamais acquis à l’homme, ni sa force ni sa faiblesse  » et continuer votre citation :  » Et pourtant je vous dis que le bonheur existe / ailleurs que dans les rêves / ailleurs que dans les nues… »

      Reply

  • michel

    |

    Vaste récupération de nos politiques savamment orchestrée pour redorer notre président , Et ça va marcher , vous pourrez le constater . Par contre ,je vous invite à lire l’intervention du secrétaire « musulman » d’Etat britannique à la Culture, Sajid Javid. Vont ils se permettre de le traiter d’islamophobe ? Il est clair qu’il faut absolument éviter l’amalgame, mais on ne peut plus se permettre d’éluder la question .

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Il fallait dans la circonstance cette mobilisation citoyenne. Toutes les sensibilités politiques étaient représentées et la récupération politique si elle devait avoir lieu, se fera « demain » ou après demain, sans doute. Pour ma part, je ne me suis même pas posé la question tout en restant parfaitement lucide. Il est des moments dans l’histoire d’un pays ou il faut savoir faire bloc… et clairement sans amalgame comme vous dites désigner l’ennemi commun!

      Reply

  • MICHEL

    |

    Ce n’est nullement un reproche ,, chacun a justement le droit d’exprimer sa peine ou ses craintes comme il l’entend . Personnellement , je ne m’associe pas à cette parade orchestrée par ceux qui nous ont amené à ces drames . Des gens qui continuent à nier leur responsabilité . Jacques avec qui j’ai travaillé , sait trés bien que les « têtes » ne reconnaissent jamais leurs torts . Et puis , Michel , oser inviter le chef de l’Etat Palestinien à défiler pour dénoncer le terrorisme ,il faut quand même oser . De la part de Mitterrand , on aurait pu s’y attendre , Hollande ( ou plutôt son entourage ) chercherait à imiter son maitre ?. Cela ne présage rien de bon .

    Reply

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    Tous les Français ont été frappés par cette tuerie perpétrée par des êtres immondes ,des barbares, des ignorants . Je doute fort que cette manifestation de masse puisse avoir un quelconque effet sur ces déchets pourtant issus de notre civilisation ,cette civilisation qui nous a rendus faibles et naïfs . Oui c’est cela, nous sommes vraiment naïfs de supposer que ceux-là mêmes qui ont défiguré notre Nation, peuvent infléchir  » l’ ennemi  » en organisant ce genre de manifestation « patriotique. Nous n’avons pas affaire à des humains , ils ne raisonnent pas ou du moins ils ne raisonnent pas comme nous ; vous voyez bien Michel ils n’ont pas hésité à bourrer d’explosif une enfant pour la faire exploser . Croyez-vous qu’un humain puisse de commettre une telle horreur ? Souvenez-vous de ce que André Malraux avait prédit  » le XXI ème siècle sera mystique ou ne sera pas » . Le travail a commencé comme disent les Sages Femmes , notre culture ,car il s’agit bien de cela, va-t-elle accoucher d’un monstre ou faudra-t-il étouffer le bébé dans l’œuf ? Là est la question et je crains que ce ne soit en philosophant ou à grand coup de crayons que l’on puisse sauver notre civilisation. La lutte va être âpre ,terrible, acharnée , la pire des guerres que ce monde ait connu si nous n’acceptons pas de nous soumettre, comme nous avons déjà commencé à le faire en abandonnant une partie de notre culture .Notre ennemi est immatériel ,au fil des siècle il a pénétré dans le cerveau d’une population qui se fait une joie de se sacrifier pour lui , autant essayer de combattre une armée de fantômes. Il faudrait de toute urgence que nos grands penseurs trouver une solution si nous ne voulons pas laisser un héritage pourri à nos enfant en leur faisant payer le prix de notre lâcheté. Treize siècles voilà le chemin qu’il faudrait parcourir, à ceux qui posent problème, en une ou deux décennies, c’est à dire le temps qu’il faut pour apprendre à penser librement dans un pays laïc. Impossible . Alors continuons naïvement à manifester et menaçons l’ennemie avec nos crayons.

    Reply

  • Jacques PERRY

    |

    Contre regard sur mon humanité

    Je n’ai pas eu du tout la même lecture des événements que veut bien nous livrer les journaux d’information . Il est vrai qu’ils étaient dans ce bain de foule et moi, devant la télévision,avec mon émotion j’étais un spectateur non immergé dans une situation qui crée facilement de l’émotion ,mais avec une illusion de fraternité au tréfonds de mon âme dans cette communion.
    Ce que je retiens d’un rapport de force entre le peuple et Hollande, c’est le spectacle qu’offre triomphant le Chef de l’état et d’un peuple canalisé sans le savoir.
    L’art de canaliser un courant, que dis-je un fleuve qui aurait pu tous les balayer, a été démontré par le succès spectaculaire à l’international de la manifestation du 11/01/15.
    Ils ont réussi l’exploit en 48 heures de drainer, de canaliser la foule qui aurait dû normalement dévaler sur eux.
    Ils ont su lancer un leurre  »Charlie » pour détourner le peuple de son objectif premier : les virer et stopper l’Islam.
    Ils, Hollande et Cazeneuve -Valls -tous balourds, sont dangereusement forts et nous, des benêts.
    Quand un député PS, dit :nous avons organisé cette marche en 48h00 avec ce calicot «  je suis Charlie » je ne peux qu’en sourire, n’y avait il pas récupération déjà si tel est le cas ?–
    Non ils se sont raccrochés vivement aux branches pour éviter le « tsunami populaire » qui maintenant va leur imposer le respect des engagements pris lors de leur campagne électorale .
    Dès le Vendredi 9 Janvier au soir l’un des moments tragiques, spontanément dans de nombreuses villes de France se levait un peuple ( black -blanc – beur ), avec une grande dignité , mais en sourdine, pour le respect manifesté aux victimes, une colère non feinte, je suis persuadé.
    Cette manifestation aurait dû avoir lieu depuis longtemps, avec des slogans autres – sans attendre autant de morts – pour demander à l’unisson la démission de Hollande et de l’Exécutif.
    Après tous ces meurtres, Hollande et le gouvernement savaient que cette fois-ci, ils allaient sauter.
    Ils ont su retourner la situation à leur avantage.
    Chapeau l’Artiste et en Cazeneuve, Hollande a trouvé son plus brillant commis.
    Je crains que nous ayons encore à les supporter et vu ce dont ils sont capables, pourquoi pas après 2017….
    J’aurais aimé avoir cet espoir qui vous anime mais je deviens comme Saint Thomas: je ne croirais en la force du peuple contre les gauches et assimilés que lorsqu’on aura virer du pouvoir Hollande et les socialistes.
    Je dois rappeler que ceux qui étaient absents ont , eux aussi, été en état de choc devant les tueries. J’ai déjà développé ceci dans un article précédent sur votre blog Michel . .

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Je suis complètement en désaccord avec votre analyse Jacques! Complètement! Je dirai même que dans cette circonstance dramatique pour le pays tout entier, l’ensemble des partis républicains, comme hier à l’Assemblée, le président et son premier ministre ont été à la hauteur de la situation et surtout de la volonté d’un peuple rassemblé, qui n’aurait pas supporté que ses représentants se comporte autrement. Quand les intérêts et les valeurs essentielles d’une Nation sont frappées de la sorte, l’élan et la mobilisation populaire n’ont pas besoin d’un coup de sifflet politicien pour s’exprimer. Dimanche, j’étais fier de ce sursaut, et le suis encore. Lucide, et déterminé… Il sera temps, et nous y sommes déjà, de débattre ensuite sur ce qu’il convient de faire et avec qui. Le jeu politique et démocratique reprendra son cours naturellement. Les français ne sont pas aussi stupides que vous l’imaginez Jacques… Tous n’aimaient pas forcément Charlie, mais tous aiment la France…

      Reply

  • Elle

    |

    je me joins à tout le monde, car que d’émois , un peu tard certes mais bon : pourquoi avez vous donc regardé cette émission avec tous les bouquins qu’il reste à lire ? N’avez vous donc pas piqué une colère quand vous avez appris, vendredi ou samedi, que de charmants chefs d’état étrangers, hostiles à toute forme de liberté participaient à la marche de Dimanche ?
    Bon, la marche est un sport complet certes, mais la télévision ! la télévision n’est que stimulation du nombril. Ce nombril que veulent couper les « djihaidistes »…
    Elle

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

Élection d'Alain Perea à l'Assemblée Nationale et ses conséquences au Grand Narbonne, et ailleurs !

  Alain Perea, élu député, libère donc ses mandats de maire de Villedaigne et de Vice-Président du Grand Narbonne. Question ! quelle sera la proposition que présentera Jacques Bascou au [Lire la suite]
Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : "Mon bureau, c'est le terrain" ! Quésaco ?

        Madame Delga ne rate pas une occasion, lors de ses déplacements en région, pour affirmer avec autorité que son "bureau, c'est le terrain" (1). Une expression [Lire la suite]
14 Juillet en Occitanie ! Il reste encore des "seigneuries" locales à faire tomber !

14 Juillet en Occitanie ! Il reste encore des "seigneuries" locales à faire tomber !

    Monsieur Méric préside le Conseil Départemental de la Haute Garonne. Il est socialiste… et républicain. La preuve ? Il fait de son institution et de son « hôtel » , en ce jou[Lire la suite]