Contre-Regards

par Michel SANTO

Le plaisir est dans la chasse…


Lourdes est une ville de miracles. Narbonne aussi.Depuis l’apparition de son nouveau maire, plus d’embouteillages, plus de papiers gras et de crottes de chiens. Même les commerçants du centre ville font paraît-il des affaires!Touchée par la grâce électorale, la rédaction locale du Midi Libre voit désormais tout en rose. Et son saint patron aux   » humeurs  » assassines  semble baigner désormais dans un silence contemplatif .Une conversion qui me fait presque regretter ses prêches d’antan, violents et intraitables, où s’affirmait néanmoins un vrai talent de plume. Il est vrai que le plaisir est dans la chasse. Pas dans la prise…

PS: Hier, une mauvaise manoeuvre et je découvre, honteux, sur mon blog, un brouillon d’article écrit à la « jetée »…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Mais qui réfléchit aux conséquences de l'externalisation de ses "services publics" ?

Narbonne ! Mais qui réfléchit aux conséquences de l'externalisation de ses "services publics" ?

      Voilà, c’est fait ! Le siège du Grand Narbonne (et les services) va quitter le centre ville pour s’installer à sa périphérie (au sein d’une zone d’activités – et commer[Lire la suite]
Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]
Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du rebelle »...

Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du

      Propos recueillis dans "Le Figaro" du jeudi 7 décembre par Vincent Trémolet De Villers. Extraits : La mort de Johnny Hallyday a déclenché une très forte émotion collec[Lire la suite]