Contre-Regards

par Michel SANTO

Le soir venu, sors de ta chambre où tu sais tout…

12Le soir venu, il suffit de quelques mots pour que change l’image d’un jour; et que renaisse le désir d’en changer le cours…

Qui que tu sois : le soir venu,

Sors de ta chambre où tu sais tout;

De ta maison proche du large.

Qui que tu sois.

De tes yeux fatigués et qui ont peine

À s’affranchir du seuil usé,

Tu dresses lentement un arbre noir,

Le poses dans le ciel, tout seul. Et droit.

Et tu as fait le monde : un monde grand

Ainsi qu’un mot mûrit dans le silence.

Et tandis que ta pensée le comprend,

Tes yeux tendrement s’en détachent…

Photo: Rilke lu à Ronda

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • argoul

    |

    Le nouveau lien que vous m’avez envoyé a l’air de fonctionner. Vous avez du créer un nom de domaine avec votre inscription Overblog, c’est pareil pour moi.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Vialatte)

Si la terre était ronde, il n’y aurait pas de vacances. L’homme ne pourrait plus se reposer.… (A.Via

        "Il ne faut jamais mettre un homme, sans un entraîne­ment progressif, en face d’une situation qui l’oblige soudainement à réfléchir à plusieurs choses. Le san[Lire la suite]
Les TGV arrivent bien à Béziers, d'indignes affiches aussi…

Les TGV arrivent bien à Béziers, d'indignes affiches aussi…

          Les TGV arrivent bien à Béziers. Il en repartent aussi. Comme à Narbonne, Perpignan et Montpellier. Et ce depuis quelques années déjà. Qu’ils ne roulent[Lire la suite]
L'État déconcentré : un vigoureux rapport de la Cour des Comptes…

L'État déconcentré : un vigoureux rapport de la Cour des Comptes…

            Voilà qui donne une idée du chantier que le gouvernement a décidé d'ouvrir. Dans un rapport remis ce 11 décembre, la Cour des comptes appe[Lire la suite]