Contre-Regards

par Michel SANTO

Mon actualité.

Il y a des jours comme çà ! On retrouve un enregistrement de Michel Serres qu’on avait mis de côté dans la mémoire de son ordinateur. Et les écailles vous tombent des yeux ! Ses quelques paroles sur l’actualité, par exemple. L’actualité des médias.Celle des journaux, des radios et des télés, qui reprennent en boucle les mêmes « informations ». Sur un même registre. Celui de la panique ou du désespoir. Et qui n’ont d’autre but que de vendre. Du papier ou de l’audience. Ou les deux.Mais aussi et surtout celui de formater nos esprits. Esprits formatés qu’on retrouve au boulot, au café du coin,Facebook ou le métro. Avec les mêmes cases : «  politique, affaires, sports, faits divers » et les mêmes contenus. Seule variant l’intensité de la courbe « panique ». Une actualité-marchandise de grande consommation. Offerte en continue par des marchands de désespoir avides dopés aux profits financiers et/ou électoraux. Ce matin, pourtant, devant ma fenêtre, la pluie, dans ce cyprès, jouait avec la lumière. Et ce sourire mouillé, croisé au coin de la rue, brillait de joie .C’est de cela que j’aimerais parler aujourd’hui…

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

Deux ou trois mots sur mon "silence" sur le procédé Thor d'Areva-Malvési (Pas seulement !)

    Une « baleine rieuse » s’ébat depuis quelques jours dans le flux de mes rares billets estivaux et s'échauffe, car je ne dirai rien des graves menaces que ferait peser l'usine[Lire la suite]
Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Deux "cartes postales" de Gruissan – été 2017 !

Tous les soirs d'été (ou presque), c'est apéritif (pas toujours) au Café de la Paix. Toujours à la même place, à sa terrasse (en réalité un trottoir) le dos au mur, qui offre une "vue" à 180[Lire la suite]
Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

Le 6 août, on fêtait la véraison à Narbonne, quand à Hiroshima…

      Il y a des coïncidences de calendriers particulièrement funestes. Tenez ! dans ma petite ville de Narbonne, par exemple. Tout entière mobilisée pour faire d’août un moi[Lire la suite]