Contre-Regards

par Michel SANTO

Nucléaire iranien ! la France humiliée…

3519395_3_2d24_le-ministre-des-affaires-etrangeres-iranien_.jpg

 

Il y a trois jours à peine, en Israël, Hollande se posait en rival d’Obama et donnait aux Français l’image d’une superpuissance capable de s’opposer aux américains, aux autres puissances et aux iraniens désireux de conclure enfin un accord sur le dossier nucléaire. Ce matin, on apprend qu’il a été scellé dans la nuit de samedi à dimanche. Un évènement de portée historique, que Nétanyahu condamne dans la droite ligne de ses positions sur ce dossier; des positions que François Hollande n’avait cessé lui aussi de présenter comme non négociables, jusqu’à menacer de s’opposer à tout accord à Genève. Des paroles plus qu’intempestives, comme sur la Syrie, qui le font apparaître ( lui et la France malheureusement ! ) aussi vaniteux qu’impuissant, toujours en retard d’une négociation et mal informé des jeux d’intérêt et de l’évolution des rapports de force sur cette scène orientale. Ce matin, c’est un sentiment d’humiliation qui domine. Une de plus ! On rit sous cape dans les milieux diplomatiques et nul doute que la presse internationale va se déchaîner et se gausser de nos vaines et pathétiques rodomontades… Comme si la coupe n’était pas déjà assez pleine ! 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Salut les copains !

Salut les copains !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Salut les copains !"           Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et car[Lire la suite]
Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du rebelle »...

Jean-Pierre LE GOFF : « Le mythe Johnny : entre nostalgie des Trente Glorieuses et sacralisation du

      Propos recueillis dans "Le Figaro" du jeudi 7 décembre par Vincent Trémolet De Villers. Extraits : La mort de Johnny Hallyday a déclenché une très forte émotion collec[Lire la suite]
Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environnants…

Toulouse et Montpellier ne partagent pas leur croissance en emplois avec leurs territoires environna

        Signé le 6 juillet 2017 le Pacte État-métropoles marque un tournant dans la réforme territoriale en reconnaissant aux métropoles un rôle de moteurs de croissa[Lire la suite]