Contre-Regards

par Michel SANTO

Pour Codorniou, un match compliqué !

 

 

 

images.jpeg

 

Le marché politique national obéit aux mêmes lois que les autres ; et les grandes marques ont la préférence des électeurs. Peu importe la « qualité » des produits : le produit est la marque. C’est pour l’avoir ignoré aux dernières législatives que Didier Codorniou en jouant contre son Parti a été balayé. Sur ce terrain, il ne suffit pas en effet d’être une « icône » du rugby pour emporter des trophées. En 2015, ses chances de retrouver son poste à la Région l’oblige donc à demander le maillot et le label du PS, qu’il avait ostensiblement rejeté, en passant par son adversaire le plus acharné : le capitaine de sa « fédé ». Un match compliqué où il devra déployer son art du « cadrage-débordement et du contre-pied ». Rien n’est jamais joué !…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie" avec Asli Erdogan et Dephine Minoui.

Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie" avec Asli Erdogan et Dephine Minoui.

      Bien belle soirée, hier soir à "La Grande Librairie". Busnel y recevait, entre autres, Asli Erdogan (1), icône de la résistance au régime Turc de son homonyme. Cette f[Lire la suite]
Narbonne ! Salle multimodale : réunion publique et questions restées sans réponses…

Narbonne ! Salle multimodale : réunion publique et questions restées sans réponses…

    Hier soir (enfin !), réunion publique, au Palais du Travail, à l’occasion de laquelle  Didier Mouly nous (nous car j’y étais) a présenté son projet de salle multimodale. La salle[Lire la suite]
Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

Que nous dit des médias la ridicule dispute Angot-Amrani…

    Gros titre (et en "gras") dans "Le Point" (version numérique) : "ONPC" : Farida Amrani remet à sa place Christine Angot. Ah, ah ! Mais de quoi s'agit-il donc pour que cet honorab[Lire la suite]