Contre-Regards

par Michel SANTO

13 Régions, mais pas touche au nombre des élus et à leurs indemnités…

      IMG_0514.JPG  
 

Je me suis réjoui ici même du vote des députés ramenant le nombre de nos régions à 13 , qui consacre, enfin! ce n’est pas encore tout à fait terminé, la fusion du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées, pour ne pas à nouveau m’en expliquer (Cf mes chroniques sur ce sujet)

Non, ce qui m’importe aujourd’hui de relever – ce que ne font curieusement pas les médias – est que le gouvernement n’a pu obtenir de sa propre majorité parlementaire le vote d’un amendement qui devait contenir le coût des in­demnités des conseillers régio­naux et en limiter le nombre à 150 par régions fusionnées. Voilà donc une réforme faite, entre autres raisons, pour, à long terme, réduire les coûts de fonctionnement de l’ensemble de notre mille-feuilles administratifs, marquée, dès sa naissance, par le sceau d’une caste d’élus qui n’entendent en aucune manière voir disparaître leurs postes et réduire leur masse “salariale”. Comment, dans ces conditions, ne pas comprendre la révolte de citoyens et de contribuables qui, par les mêmes et leurs lois, font l’objet d’impôts et de taxes sans cesse plus nombreux et toujours en très nette augmentation. Il y a des moments où l’envie vous prend, si cela était possible, de saisir par le col notre représentation nationale, la mettre devant son inconséquence et lui demander des comptes. Ce soir, j’ai décidé d’en rester là pour ne pas courir le risque de voir mes mots m’échapper…

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    Eric

    |

    C’est effectivement notre passivité qui encourage de tels excès. Rousseau l’avait dit. Le jour où un homme, ayant enclos une parcelle de terre, a dit: “ceci est à moi!” , et qu’il s’est trouvé en face de lui un autre assez conciliant pour l’admettre, c’est ce jour-là que tout s’est corrompu. Mais le crier ici, ça pourrait être pris pour une incitation à la révolte. Donc je vais m’ouvrir un Bordeaux et attendre le match de Paris!

    Reply

  • Avatar

    Ingrid

    |

    Un scandale.
    Pas qu’à gauche. A droite aussi, ils ont su ne pas voter cet amendement.

    Nous, c’est décidé :
    on ne votera plus à la maison, pour ce type d’élections.
    Quant aux autres, on se tâte …

    Reply

  • Avatar

    moi

    |

    quand je dis qu’ils sont tous pareils, la preuve en est, on veut bien mais on ne touche pas à nos indemnités. c’est une honte de nos politiciens toujours à nous faire la morale du style faite ce que je dis mais pas ce que je fais…j’arrête aussi la car mes pensées vont déraper sur la toile

    Reply

  • Avatar

    gilles

    |

    Encore des pertes de temps et d’énergies pour qu’à nouveau la montagne n’accouche que d’une souris. La FRANCE est encore trop riche et nos parlementaires trop égoïstes pour parvenir à faire avancer des réformes territoriales indispensables… Quand ira-t-on à l’essentiel?

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël aussi. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandises, le même fond "musical[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :