Contre-Regards

par Michel SANTO

Un peu de Murray, SVP !

 
Ma vidéo du jour:
 
Contre la tentation de la séduction, de l’indignation, du tout bien, tout beau, tout enfant, tout fête… du tout culturel, socio culturel… Du festif comme parti de l’ordre…etc…
   
 
 
 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    raynal

    |

    J’ai bien entendu ce qu’a dit ce petit génie de Lucchini…?

    ” Ce pays sera sauvé parce qu’il y a des individus qui depassent les idéologies”

    Dieu, que cela fait du bien a entendre…S’il pouvait avoir raison !

    Je n’en suis pas sur cependant, l’ideologie c’est le pret a penser, le prémaché, le vent qui passe a la surface des choses…C’est tellement plus reposant dans ces temps d’effort minimal…Et
    puis ça dispense de toute interrogation sur soi meme en reportant sur un système honni et diabolisé (et peu importe lequel)ses propres carences et ses propres lacunes.

    D’ou, me semble t’il le succès ininterrompu des idéologues de tout poil depuis toujours…Je crains, hélas, que cela ne change pas de sitot.

    Cela dit, grace a toi et a Lucchini, je vais acheter et lire Muray car(on ne saurait tout lire) je ne le connaissais pas.

    J’espère que tu vas bien et je te souhaite bon courage pour ta rentrée (peut etre en auras tu besoin ?)

    Amitiés.

    Reply

  • Avatar

    Michel Santo

    |

    Ah Murray jacques! Tu vas voir, il décape! Comme un bon alcool! Sa ” théorisation ” de l’l’homo festivus est indépassable. Et quel style! Pour la rentrée:  

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :