Contre-Regards

par Michel SANTO

Assimilation, Intégration, inclusion…Vers un multiculturalisme français ?

 

images-copie-9.jpeg

 

 

 

« Le Monde » ne trouve aucune ligne de force dans les rapports sur « une nouvelle politique d’intégration » commandés et mis en ligne par Matignon , et qui , depuis, font polémique. Une manière pas très honnête pour un journal prétendument sérieux de présenter les choses ! Car, en réalité, la ligne générale de ces textes est au contraires très claire et cohérente. Mais bon ! ce journal nous a habitué à ces désormais rituelles tentatives de déminage sur des dossiers où le pouvoir est en difficultés sur des sujets et des thèmes chers à sa rédaction. On y trouve en effet , dans ces rapports,  « la politique éditoriale » de ce journal et le coeur du projet d’une fraction de la gauche, disons sociétale. Pour les tenants de cette orientation, la France institutionnelle, politique, culturelle et sociale doit s’adapter à une société désormais plurielle dont les composantes sont victimes de discriminations. Et non l’inverse ! – Ce n’est pas au tabouret de se rapprocher du piano, mais au piano de se rapprocher du tabouret! – Assimilation et intégration seraient  des notions discriminantes qu’il nous faudrait bannir de notre vocabulaire pour leur préférer celle parfaitement neutre d’inclusion. Et tout le reste à l’avenant ! La laïcité doit être adaptée dans un sens beaucoup plus libéral, l’histoire revisitée en mettant l’accent sur le passé colonial et esclavagiste de la France, son calendrier ouvert à de nouvelles fêtes religieuses etc… Bref, une politique d’inclusion parfaitement multiculturaliste à rebours de toute une tradition spécifiquement française. Evidemment, les concepts de Nation, de République… sont également envoyés dans les « paniers de l’histoire »… Archaïques et ringards ! Si cela ne constitue pas une ligne cohérente on se demande ce qu’il faudrait à ce journal pour qu’elle le soit.  Précisons aussi que cette ligne est parfaitement en  phase  avec les recommandations d’élites économiques et sociales qui anticipent sur le continent européen une régression démographique préjudiciable à sa place et à ses intérêts dans une économie mondialisée. Dans cette affaire, « bobos » socialisants et libéraux conséquents  sont sur la même longueur d’onde. Une alliance « objective », comme on disait dans le temps ! Le dire et en comprendre les raisons n’est pas une injure et l’exposer clairement non plus … On comprend dans ces conditions la gêne d’un gouvernement et de ses relais médiatiques pris au piège de leurs propres contradictions…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio