Contre-Regards

par Michel SANTO

Assimilation, Intégration, inclusion…Vers un multiculturalisme français ?

 

images-copie-9.jpeg

 

 

 

« Le Monde » ne trouve aucune ligne de force dans les rapports sur « une nouvelle politique d’intégration » commandés et mis en ligne par Matignon , et qui , depuis, font polémique. Une manière pas très honnête pour un journal prétendument sérieux de présenter les choses ! Car, en réalité, la ligne générale de ces textes est au contraires très claire et cohérente. Mais bon ! ce journal nous a habitué à ces désormais rituelles tentatives de déminage sur des dossiers où le pouvoir est en difficultés sur des sujets et des thèmes chers à sa rédaction. On y trouve en effet , dans ces rapports,  « la politique éditoriale » de ce journal et le coeur du projet d’une fraction de la gauche, disons sociétale. Pour les tenants de cette orientation, la France institutionnelle, politique, culturelle et sociale doit s’adapter à une société désormais plurielle dont les composantes sont victimes de discriminations. Et non l’inverse ! – Ce n’est pas au tabouret de se rapprocher du piano, mais au piano de se rapprocher du tabouret! – Assimilation et intégration seraient  des notions discriminantes qu’il nous faudrait bannir de notre vocabulaire pour leur préférer celle parfaitement neutre d’inclusion. Et tout le reste à l’avenant ! La laïcité doit être adaptée dans un sens beaucoup plus libéral, l’histoire revisitée en mettant l’accent sur le passé colonial et esclavagiste de la France, son calendrier ouvert à de nouvelles fêtes religieuses etc… Bref, une politique d’inclusion parfaitement multiculturaliste à rebours de toute une tradition spécifiquement française. Evidemment, les concepts de Nation, de République… sont également envoyés dans les « paniers de l’histoire »… Archaïques et ringards ! Si cela ne constitue pas une ligne cohérente on se demande ce qu’il faudrait à ce journal pour qu’elle le soit.  Précisons aussi que cette ligne est parfaitement en  phase  avec les recommandations d’élites économiques et sociales qui anticipent sur le continent européen une régression démographique préjudiciable à sa place et à ses intérêts dans une économie mondialisée. Dans cette affaire, « bobos » socialisants et libéraux conséquents  sont sur la même longueur d’onde. Une alliance « objective », comme on disait dans le temps ! Le dire et en comprendre les raisons n’est pas une injure et l’exposer clairement non plus … On comprend dans ces conditions la gêne d’un gouvernement et de ses relais médiatiques pris au piège de leurs propres contradictions…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio