Contre-Regards

par Michel SANTO

Avec un élu pour 108 habitants, la France a le taux de représentation le plus élevé au monde!

imgres

   

Avant de me rendre aux urnes, ce petit billet informatif tout de même!

Avec 600 000 élus en France, c’est quasiment 1% de la population qui est concernée (record mondial). Il y a les mandats de proximité, souvent populaires, comme celui de maire ; les mandats moins bien identifiés par le public (conseiller général ou conseiller régional) ; et les mandats nationaux (députés, sénateurs, parlementaires européens), souvent perçus comme lointains et ne comptant pas forcément parmi les plus appréciés.

      Capture d’écran 2015-03-22 à 09.53.51    

Un élu donc pour 108 habitants!

Si la démocratie se mesurait à l’aune du nombre d’élus, notre pays serait un modèle universel ! Faut-il s’en glorifier ou s’en plaindre? Le taux de représentation français est en effet quatre fois et demi supérieur à celui des États-Unis, par exemple. Et si la France n’est pas le pays qui compte le plus de députés par habitant, elle se situe néanmoins dans le peloton de tête.  En Allemagne, le Bundestag, qui en a pourtant accueilli de nouveaux  au moment de la réunification, compte moins de députés par habitant que notre Assemblée nationale. Et au Sénat, la situation est très similaire. Le Bundesrat allemand compte 178 élus.

NB: La réforme territoriale en cours, loin d’en diminuer le nombre, va l’augmenter. Exemple dans l’Aude: le nombre de cantons a été diminué: 19 au lieu de 35. Mais le nombre d’élus va augmenter dimanche prochain: 38 au lieu de 35!

Mots-clefs : ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Lombard Jacques

    |

    Il faut ajouter michel, que notre pays a instauré la parité pour les conseils municipaux et les conseils départementaux. Pour le reste cela se limite à des amendes pécunières que certains partis préfèrent encore assumer. Certes l’obligation de la parité n’est peut-être pas le système idéal, mais « la moitié des hommes étant des femmes » les conseils municipaux et départementaux peuvent au moins aujourdhui se prévaloir de cette remarquable avancée.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Certes, certes Jacques! Mais à te suivre il faudrait aussi diviser par le nombre de circonscriptions législatives et sénatoriales et y instaurer des binômes , c’est ça …

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Salauds de riches, va !

Salauds de riches, va !

Notre-Dame de Paris. Et puis Zut, zut ! Encore plus salauds que je l'imaginais ces riches. Ils continuent leur mercantile et immorale pub en renonçant, après leurs dons, à leurs déductions fiscale[Lire la suite]
La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

Didier Mouly « la trouve saumâtre », cette avarie financière dans le projet d’aménagement du Grand Castelou : un site remarquable situé  dans un espace protégé en bordure du canal de[Lire la suite]
Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Tant de choses paraissaient dérisoires devant le spectacle effrayant de Notre Dame de Paris en feu, hier soir, jusqu'à tard dans la nuit ; une nuit sans fin de noires pensées et de gorges nouées. [Lire la suite]
À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

le 4 avril, l’hebdomadaire L’Obs publiait une tribune signée par Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau, intitulée « Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale : ouvrons les yeux ». L’objet de l[Lire la suite]
Le nouvel ordre moral.

Le nouvel ordre moral.

Extrait du "Le nouvel ordre moral" par Christophe Carraud, qui signe, hélas !, le dernier numéro (le 47) de la Revue Conférence : "De même que la propagande va avec le repli (des années noire[Lire la suite]
Pour Delphine Batho, c'est les arbres (sujets de droit), ou la mort !…

Pour Delphine Batho, c'est les arbres (sujets de droit), ou la mort !…

Pour Delphine Batho, l’ancienne ministre socialiste de l’Environnement du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, qui, par lui, en fut aussi  promptement exclue : « On a le choix entre l’écolo[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :