Contre-Regards

par Michel SANTO

Banales journées de septembre…


Samedi matin, café place de l’hôtel de ville et, surprise, le coup de fil de Charlène qui m’annonce sa présence en ville. Elle me rejoint avec son ami. Heureux et heureuse ! On s’embrasse… L’ après midi, je la retrouve à la terrasse du Bistrot, à la fin de son repas. Recafé ! Baisers, mots gentils, photos… Elle habite Toulon, c’est loin et elle nous manque. Plus tard, dans ma cabane au bord de l’eau, petit nettoyage vert ; puis plage : lecture, rêveries, bains… lecture, rêveries, bains… Arrive Joseph avec sa petite canne. Petit lancé : il est vieux, maigre et malade. Trois minutes après, il lève une daurade. Il en fera cinq, et m’en résevera deux. Les soirs de septembre tombent plus tôt. C’est l’heure où les étourneaux repus envahisent le pin voisin. Il sont bruyants. Dans un moment, cependant, tous les oiseaux à l’unisson se tairont. C’est l’heure aussi de notre départ. On rentre en ville et dans notre appartement. On recherche un peu plus de confort, de douceur. Le lendemain matin, le temps est encore au beau. Comme tous les dimanches, mais très vite, le rituel du « tour » aux halles, puis… direction Les Ayguades. Nous ne laisserons plus passer ces jours de bonheur assuré. On déjeune sous un murier taillé en forme de parasol. L’air est doux. Je me régale des deux poissons de Joseph. La sangria blanche était glacée à point… Le soir, je me suis surpris à regarder longuement les étoiles. Comme un enfant, j’ai cherché et trouvé facilement la petite ourse. Des années que je ne l’avais pas vu. Tant de lumières ! Et puis, sur cet écran, ce fin croissant de lune d’une blancheur minérale… C’est décidé, ce soir nous ne quitterons pas notre cabane. Autour d’elle rien que le silence. On entend seulement le mouvement large, paisible et profond des vagues…

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (6)

  • Avatar

    Didier

    |

    C’est pour tous ces petits riens, essentiels dans la vie, que je séjourne le plus longtemps possible, dans mon petit village de la montagne corse sous le cri des milans royaux et, la nuit, de la Voie lactée de mon enfance. Tu devrais essayer la montagne corse et les truites à la place des dorades

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Comme tu as raison ! Il faudra que j’y retourne dans cette île qui pour moi est la plus belle que je connaisse. J séjournais à Coti-Chiavari, dans un hôtel familial doté d’un magnifique belvédère sur la baie d’Ajaccio. J’ai encore le souvenir des couchers de soleil sur les Sanguinaires ! Tu devrais me donner l’adresse d’une chambre d’hôte agréable… Bien à toi !

      Reply

      • Avatar

        GG11ROSAS

        |

        Pénitencier de Chiavari… souvenirs d’un repas intra-muros organisé par une grande banque Française avec représentation assurée par des reconstitueurs des évènements et batailles de l’empire et, ce merveilleux coucher de soleil sur la baie d’Ajaccio !

        Reply

        • Michel Santo

          Michel Santo

          |

          Même en Corse nous fréquentâmes les mêmes lieux ! 😉😀

          Reply

  • Avatar

    Martine Nardin

    |

    Bonsoir Michel,

    Je suis toujours fidèle à votre blog même si je ne commente pas ou très, très rarement….
    Beaucoup de douceur dans ce billet….. Les “petits” bonheurs de la Vie, à apprécier sans modération…..
    Nous voici, mon compagnon et moi même, devenus Narbonnais (une expérience de plus dans une vie assez “nomade”) après 13 annés passées sur l’île de la Réunion…..nous y retrouvons de la famille, y venons depuis longtemps…. Cela facilite la transition….
    Qui vivra verra….. Vos billets m’ont permis de suivre l’actualité de cette ville, même si nous étions loin…Si je vous reconnais un jour en ville, puisque nous aimons boire un café en terrasse, je me permettrais de vous aborder….
    La Corse est une île superbe…. Je garde un beau souvenir de “nuits des étoiles “du côté de
    Calvi….
    Bonne soirée.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Ravi de vous lire et de vous voir et entendre un jour prochain en ville. N’hésitez pas à m’aborder ! À bientôt donc …

      Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :