Contre-Regards

par Michel SANTO

Bourquin, son âne… et les entreprises du Languedoc-Roussillon !

 

imgres-copie-25.jpeg

A l’inverse de Stevenson , qui se promenait dans la région en compagnie d’une ânesse, le ci-devant Bourquin l’arpente en nous prenant pour des ânes. On sait à quel point le président du Languedoc-Roussillon goûte la compagnie de cet animal connu par tous ceux qui un jour portèrent son infamant bonnet. Une toque après tout justifiée si j’en juge par la dernière place ou presque occupée par notre région pour ses performances économiques et sociales.

  Toujours est-il que notre ânier du dimanche laboure son terrain électoral pour recueillir le point de vue des acteurs locaux et leur vendre son ” schéma régional “, comme le dit si élégamment l’Indépendant de ce jour. Un schéma pour aider l’économie , à son dire ! Les entreprises du narbonnais, il y était hier, apprécieront ce trait d’humour aussi stupide qu’involontaire au moment où le nombre de leur faillite n’a jamais été aussi élevé, leurs charges aussi lourdes, leurs marges aussi faibles et leur moral aussi bas. A-t-on jamais vu en effet un schéma accroître la richesse régionale ? Ce serait exiger d’un baudet la victoire au grand prix d’Amérique. Comme quoi, à sortir de son champ de compétences ( ! ), un âne ou  un élu court toujours le risque du ridicule…

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire