Contre-Regards

par Michel SANTO

Carnet : du noir et du jaune !

Humour noir ! Dans ma boîte de réception, ce courriel « d’AFP Handicap » : « Faites un geste… » ?

Des gilets jaunes ont rencontré nos parlementaires, à Narbonne. Interrogés sur leurs revenus, l’hôte du palais du Luxembourg, à vie, a précisé qu’il vivait sur un train de sénateur, mais dormait toujours dans son bureau : en couchettes ! Le député, lui, d’en Marche, qu’il vivait un train d’enfer et ne dormait jamais chez lui : au SMIC horaire, il rame en effet du soir au matin, le jour et la  nuit !

Internet ? Des écrans qui voilent le monde.

Coeurs de ville : un abus de « jaunes » peut leur être fatal.

Amazone a des couleurs : le jaune lui va très bien, il remplit ses caisses !

Bergotte, ce personnage de Proust dans « À la recherche du temps perdu », regarde le « petit pan de mur jaune » du célèbre tableau de Vermeer… et s’écroule. Mort !

Le best seller de l’automne 2018 : « Le jaune et le noir » !

Se méfier des gens qui chantent immodérément leur amour du « peuple », c’est toujours du leur dont ils vantent obséquieusement la grandeur.

Tapie à l’endroit de Macron : «Il faut qu’il recrée l’amour», a estimé l’homme d’affaires. Qu’il mette du jaune au coeur, en quelques sorte !

Dans le journal de Jules Renard : « Mais on ne vous prendra pas à l’hospice de Corbigny ! Vous n’êtes pas malade / Si, monsieur / En effet, il est tout jaune. »

Dans ma petite ville, les Gilets Jaunes sont majoritairement bleu foncé, voire marine ; les roses ont pris l’eau et les rouges l’escampette…

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    POURCHERON

    |

    Bonjour,

    C’est un plaisir chaque jour renouvelé de vous lire, de la culture, du bon sens, de l’humour, tout ça sans se prendre au sérieux, c’est rare. Surtout, continuez. Math

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Merci ! Votre commentaire me va droit au cœur !

      Reply

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

      Petite suite à mon billet d’hier sur le petit « mundillo » politique narbonnais. Peu d’observateurs l’ont relevé, mais, parmi les soutiens de madame Granier-Calvet, fig[Lire la suite]
Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :