Contre-Regards

par Michel SANTO

Le Grand Débat à Gruissan : « Si un élu est nul, qu’il dégage ! »

Donkey Kicking

Lors du « Grand débat » voulu par le député Alain Perea, qui s’est tenu jeudi soir à Gruissan, une phrase lancée par un intervenant a été mise en exergue – en gros caractères et en bleu – au centre d’un article publié le lendemain par la journaliste présente sur les lieux : « Si un élu est nul, qu’il dégage. » Tranchant comme la lame d’une guillotine, la chair de poule m’est venue à l’idée qu’une « assemblée citoyenne » de jaune vêtue s’empare un jour d’un référendum d’initiative qui le soit tout autant pour demander des comptes au Maire de Gruissan ou de Narbonne, par exemple.

Narbonne, ville (d’art) et d’histoire !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière :  « Narbonne, ville (d’art) et d’histoire ! »

 
   

Lire aussi : l’étrange destin de l’Aspirateur en cliquant sur (ici)


 

Vous pouvez agrandir l’image en cliquant dessus. Tous les croquis et caricatures de Denis sont disponibles en cliquant sur Denis Carrière, en rouge, en haut et à gauche.

   
 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

 

Le monde serait-il peuplé de fantômes d’identités ?

Arnaud Gauthier-Fawas  est administrateur de l’Inter-LGBT (l’association qui depuis plus de dix ans est à l’initiative et organise la traditionnelle marche des fiertés). Depuis son passage sur le plateau de l’émission en ligne @rrêt sur images, il est devenu cette étrange créature dont l’apparence (à première vue) : blanc, barbe, voix grave, calvitie frontale (le reste des attributs d’un mâle de l’espèce homo-sapiens, étant resté caché sous son pantalon) nous oblige désormais à faire preuve d’une grande vigilance dans l’énoncé  de termes renvoyant au masculin – sous peine d’être interné dans le camp des homophobes d’intention. De fait, alors que Daniel Schneidermann, s’étonnait de l’absence d’invitées féminines pour parler de la Marche des Fiertés, Arnaud s’indignait froidement : « Je ne sais pas ce qui vous fait dire que je suis un homme ». En effet, pourquoi donc se fier à ce qui saute aux yeux de tous, à l’apparence. Nos sens ne nous trompent-ils pas – toujours (Platon !) Donc une femme sous l’apparence d’un homme était bien présente dans ce débat… Enfin, pas tout à fait, plus précisément un non-binaire ! Mais Schneidermann, qui ne voulait pas s’avouer vaincu, fit observer cependant, toujours à ce même Arnaud, l’absence évidente, ne serait-ce qu’apparente, d’une, pas deux, représentante d’une « minorité racisée ». Mais que nenni, qu’en savez-vous donc, je suis libanais lui fut-il in petto répondu… Libanais ! Libanais et donc noir, ou moins blanc ? C’est à ce moment du débat, je l’avoue, que j’ai perdu pied ; et me suis demandé si  je n’étais pas entré, désormais, dans un monde qui ne donne plus à voir et à penser que des fantômes d’identités…

Articles récents

Dimanche ! "Mauvaises" pensées et autres…

Dimanche ! "Mauvaises" pensées et autres…

    Finalement, à lire les publications qui défilent sur ma page d’actualités Facebook, et quel qu’en soit l’objet, je constate un grand conformisme chez leurs auteurs. Rares sont ce[Lire la suite]
Les grandes manoeuvres sont engagées sur le flanc gauche de LREM…

Les grandes manoeuvres sont engagées sur le flanc gauche de LREM…

    Dans le Midi Libre de ce jour, Bernard Cazeneuve, l’ancien Premier ministre de François Hollande, dit notamment ceci  : « La gauche a elle aussi été rongée par l’égotisme. Elle s[Lire la suite]
Élections européennes ! Pour moi, dimanche, qu’y puis-je, ce sera donc un vote nécessairement utile…

Élections européennes ! Pour moi, dimanche, qu’y puis-je, ce sera donc un vote nécessairement utile…

        À quelques jour des élections européennes la situation est désormais claire : l'objectif visé par les partis nationaux est moins de présenter un programme crédibl[Lire la suite]
Narbonne ! Une si belle place aussi grossièrement fardée !

Narbonne ! Une si belle place aussi grossièrement fardée !

      C’était je ne sais plus quel jour de la semaine passée où un froid soleil magnifiait la place de la Voie Domitienne. Un couple dont la langue signalait une origine mani[Lire la suite]
Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier…

Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier…

      Ce matin là, dans le cadre de ma fenêtre, très haut dans un ciel couleur d’acier, des martinets  signaient de noires arabesques. Plus bas, des hirondelles virevoltaient j[Lire la suite]
Mais qui parle enfin d'Europe !

Mais qui parle enfin d'Europe !

      Finalement l'Europe n'est pas le sujet de cette campagne électorale. Partis et Médias rejouent vainement la présidentielle. Et la seule question posée est qui de Macron ou [Lire la suite]