Contre-Regards

par Michel SANTO

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie : « Mon bureau, c’est le terrain » ! Quésaco ?

 

   
 

Madame Delga ne rate pas une occasion, lors de ses déplacements en région, pour affirmer avec autorité que son « bureau, c’est le terrain » (1). Une expression dont l’absurdité n’a d’égale que la bêtise des chargés de communication peuplant les annexes présidentielles de nos exécutifs nationaux et régionaux. Se targuer d’aller «  sur le terrain  »,  c’est avouer du même mouvement que l’on trace une ligne de partage entre le terrain et les centres de décision parisiens ou locaux (sièges de partis, palais nationaux, de régions, départements, que sais-je encore). Or le B-A BA de l’esprit républicain, jusqu’à nouvel ordre, est que le territoire ne se divise pas.  Il n’y a pas d’un côté les Zapotèques de Coulommiers (2) et de l’autre les caciques de l’hôtel de région, à Toulouse.  Et je ne chausse pas mes « Rangers » quand je vais à  Sainte Valière. Le «  terrain  », il est partout. Dans le bureau de madame Delga, à Coustouges ou à Roquecourbe.  J’ajoute que cette façon de penser (capitales creuses et stériles / cantons chargés de dense réalité) est une marque de fabrique historiquement déposée  : par Charles Maurras et Pierre Poujade ! Ce qui, pour une femme « de gauche », n’est pas terrible ! La seule occasion où j’ai vu cette expression prendre un sens utile, c’est dans la bouche d’adjudants vietnamiens pendant mon service militaire à Carcassonne, au 3eme RPIMa…

(1) Dernièrement encore elle se faisait la championne d’une République des territoires, proche du terrain !

(2) Comme le dit si bien Marc Lambron dans son journal . Quarante ans : Journal 1997 (Grasset)

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

  Narbonne, vendredi 23h 30   Depuis ce matin, Alain Perea se fait tirer comme un lapin sur les réseaux sociaux. À ses trousses, des milliers de "fusils" venus des quatre coins du[Lire la suite]
Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

        Vu d'Aude, encore traumatisée par les catastrophiques évènements subis au début de cette semaine – une Aude, en certains de ses endroits, dévastée, où des famille[Lire la suite]
Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :