Contre-Regards

par Michel SANTO

Remaniement ministériel: la méthode “verte” de François Hollande, vue par Denis Carrière…

Ce dernier remaniement ministériel, orchestré par François Hollande, a inspiré l’ami Denis Carrière, notre “croquiste” narbonnais bien connu, notamment du côté des Halles, à l’intérieur desquelles deux vigiles municipaux, aux ordres, avaient récemment tenté  de l’empêcher d’exercer librement son talent.

Chronique de Narbonne. Croc en jambe et Croquis party aux Halles de Narbonne, suite et fin…

taka

Denis Carrière (deuxième à partant de la gauche) et ses amis Georges Martinez, Rémy Bertrand et Jean Claude Courdil

Bon! on ne va pas “se battre” avec Laurent Rouquette pour savoir qui, des réseaux sociaux, et de ce blog en particulier, ou de son journal, a informé, le premier ou pas, l’interdiction faite à Denis Carrière de croquer scènes et “ambiances” à l’intérieur des Halles (1). Le fait est qu’elle lui fut signifiée, physiquement, par deux vigiles municipaux au tempérament musclé, et confirmée, officiellement, le lendemain, par un communiqué du maire sans ambiguïté. Qui n’est pas passé! et qui est à l’origine de l’occupation pacifique des Halles par une bonne trentaine de croquistes, artistes-peintres et photographes de la région narbonnaise (2).

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. Nouvel attentat, contre l’intelligence, dans les Halles de Narbonne…

photo 1

Croquis de Denis Carrière. Les Halles de Narbonne…

J’espérais, après que Denis Carrière, artiste-peintre de son état, ait été prié, par deux agents municipaux zélés, de sortir des Halles de Narbonne, avec son carnet et  ses feutres, au motif qu’il n’avait pas demandé l’autorisation d’y croquer, comme à son habitude, deux ou trois scènes de sa “vie”, qui lui prennent tout au plus 10 minutes, que Didier Mouly se fendrait d’un communiqué, sinon d’excuses, en tout cas empreint de bienveillance envers l’intéressé  et d’étonnement devant la réaction malvenue et disproportionnée de ses services (1).

Articles récents

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

Attaquer des permanences parlementaires, c'est violenter la démocratie…

  Des députés sont nommément désignés, dénoncés, et leurs permanences parlementaires défoncées, murées. Leur crime : avoir « mal voté ». Cet été, le CETA ; demain, la loi sur la Sécurité Sociale [Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio