Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de la Grande Région LRMP. Régionales2015: Le Guen a sonné le glas de la loi dite Alary…

      IMG_0690    

He bien voilà, c’est fait! Le Guen vient de sonner le glas de la loi dite Alary. En réponse à la député LR  de Midi Pyrénées Laurence Arribagué , qui l’interrogeait, mercredi 16 septembre, dans le cadre des questions au gouvernement, sur l’opportunité d’une loi afin de consacrer la fonction de présidence déléguée dans les futurs conseils régionaux, une fonction dotée de « vrais pouvoirs », voulue , exigée par Damien Alary, la réponse du ministre en charge des relations avec le Parlement (voir la vidéo en lien à 1h sur le curseur) est tombée. Cafouillante, mais nette : « une loi n’est pas nécessaire »! « Chacun fera comme il entend ». Et de prendre l’exemple du Département  de la Côte d’Or où son Président monsieur Sauvadet l’aurait instaurée, cette présidence déléguée. Curieux, je suis allé sur le site de ce Département, et ne l’ai pas trouvée… Et si elle existe,  elle ne peut être, de toute les  façons, que symbolique et d’apparence. Et, dans les faits et en droit, de rang inférieure aux fonctions et aux pouvoirs d’un premier vice-président. Ou vice-présidente, comme envisagé dans l’accord électoral PS/PRG dans la grande région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. C’est madame  Sylvia Pinel qui doit bien se marrer!  C’est donc à un pathétique rétropédalage que l’on va assister, gouvernement et premier ministre compris. Quant à Damien Alary, qui conditionnait son quatrième rang dans l’accord passé entre Cambadélis et Baylet au vote de cette loi, il devra se plier ou partir…

Lien vidéoQuestions au gouvernement

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    Flamant Rose Enchainé

    |

    Cher Michel,
    Personne n’avait dit que cela serait sur cette mandature..
    Il s’agit de M. Alain Houpert (Vice-Président délégué http://www.francois-sauvadet.net/Donnees/Structures/40961/Upload/338372.pdf).
    L’information de M. Sapin est donc bonne. D’ailleurs M. Sauvadet aurait joué les vierges effarouchées dans le cas contraire…
    Il n’en demeure pas moins que le hochet est volumineux pour M. Alary.
    Et la question des prébendes reste une des plaies de notre vie politique.
    Palmipédiquement votre.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Mais bien sûr que si. Manuel Valls Valls lui m^me cet été dans le Gard. Et il ne s’agissait pas d’une vice-présidence déléguée, première ou quatrième etc… Elles existent depuis belle lurette. Alary voulait une Présidence déléguée, ne supportant pas les conséquences de l’accord PS/PRG qui le priverait d’une première vice-présidence. Et cela impliquait une loi, qui de toute façon aurait été rejetée par le Conseil Constitutionnel. J’ai l’impression que vous êtes le seul en France à ne pas avoir compris de quoi il était question… cher Flamant rose!

      Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Mon cher Flamant Rose. Vous êtes bien le seul dans ce pays à avoir compris cela. Non! Cette loi dite Alary, pour introduire la fonction de Président Délégué et non Vic-Président délégué, qui existe depuis belle lurette – délégué aux transports et à tout ce que vous voudrez… – était exigé du cher Damien, furieux de se voir privé de la deuxième place sur la liste conduite par Carole Delga et rétrogradé à la troisième Vice-présidence dans l’hypothèse où sa liste serait victorieuse. Valls, lui même, cet été, la défendue en promettant sa présentation à la rentrée parlementaire. Mais voilà, pas de majorité, y compris dans ses rangs et de plus problèmes juridiques. Imaginez le Conseil Constitutionnel la retoquer juste après les élections!… Enfin, je persiste et signe, contrairement à ce qu’a répondu Le Guen, il n’y a pas de président délégué en Côte d’Or…

      Reply

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

Municipales : Mais quel jeu jouent donc les "radicaux de gauche" sur Narbonne ?!

      Petite suite à mon billet d’hier sur le petit « mundillo » politique narbonnais. Peu d’observateurs l’ont relevé, mais, parmi les soutiens de madame Granier-Calvet, fig[Lire la suite]
Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :