Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: Cœur de ville, le Pont des Marchands

Mais elle vient la nuit de plus loin que la nuit A pas de vent de mer de feu de loup de piège Bergère sans troupeau glaneuse sans épis Aveugle aux lèvres d’or qui marche sur la neige

Claude Roy

20140731-214706-78426851.jpg

Mots-clefs :

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (4)

  • Avatar

    Alphonse

    |

    Belle intention, beau cliché , on peut deviner en effet le pont des Marchands à l’arrière de la passerelle que vous aimez tant …..Je vais changer mes loupes pour y voir plus clair ….

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      L’œil regarde et le cerveau voit, ou quelque chose d’approchant de Paul Valery…

      Reply

  • Avatar

    Elle

    |

    Sublime ! J’aime beaucoup le côté “insignifiant”, sans mépris aucun, attention, du reflet des personnes dans l’eau. Saisissant que de si petites personnes bâtissent de si beaux objets…

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Vous avez parfaitement saisi mon intention Elle !

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :