Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. Des signes positifs de reprise? Ah bon!

emploi_13_2


Cela commence à devenir très pénible. Je sais bien que le climat est au pessimisme social, mais nier certains faits ou les édulcorer n’est pas la meilleure des manières pour faire remonter la courbe de confiance  des français, et des audois en particulier. Depuis quelques mois,  en effet, je ne compte plus le nombre d’articles parus dans la presse locale qui tendent à montrer une économie départementale “montrant des signes positifs de reprise” et une trajectoire baissière des statistiques du chômage. Le dernier en date, de ce jour, est un modèle du genre. Le prétexte, ou l’occasion, en est l’entretien accordé par les deux présidents de CCI aux journalistes commis à cet effet. Le premier commence ainsi “Serait-ce la fin de la crise et le retour de la croissance pour l’Aude ? Le taux de chômage baisse depuis quatre mois…”. Ce qui est vrai, mais… Mais, catégories A, B et C très faiblement (voir le tableau joint). Mais surtout une très faible baisse, toutes catégories confondues, qui s’explique essentiellement par une très forte hausse des demandeurs d’emplois de catégorie D – demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi en raison d’un stage, d’une formation… La traduction départementale de la stratégie mise en place au plan national pour “inverser la courbe de Hollande”, en envoyant en stage et formation 500 000 demandeurs d’emplois en plus de ceux qui y sont déjà entrés. Loin de moi l’idée de critiquer en soi cet emploi massif des programmes nationaux et régionaux de formation pour améliorer leur adaptabilité à l’emploi. Là n’est pas la question! La question est que cet élément clef des statistiques produites, et non pris en compte par nos commentateurs, leur permet, à tort, d’en tirer la conclusion que notre économie présente des “signes positifs de reprise”.  J’ajoute, pour compléter le tableau, qu’il faudrait aussi s’interroger sur le devenir à terme des demandeurs de catégorie E – ils bénéficient de contrats aidés – qui, sur un an , ont augmenté de plus de 11%, quand leurs contrats seront terminés. Comme on le voit, pour se faire une idée juste de la réalité de la santé économique départementale, il convient de regarder attentivement le dessous des chiffres et de pas prendre  de vagues déclarations “institutionnelles” pour argent comptant…


emploi-avril-2016_000001

Statistiques Avril 2016: Aude. Préfecture de Région LRMP.

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Dengis

    |

    Toute cette “intox” téléguidée nous prend vraiment pour des billes !! Qui tomberait encore dans ce grossier panneau ?

    Reply

  • Avatar

    joel raimondi

    |

    OUi Monsieur Santo : de 2 choses l’une : ou bien l’Aude est un département favorable et privilégié qui crée de l’emploi … ou bien on fait dire aux chiffres ce que l’on veut en les triturant..Il suffit de radier 295500 personnes de la catégorie A et le tour est joué !
    plusieurs analystes proposent une lecture différente des chiffres Coué sur l’air de “ça va mieux je vais mieux”
    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-avril-2015-168067

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :