Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique d’une mort – politique – annoncée …

0


Comme attendu, c’est Hélène Giral, adjointe chaurienne et vice-présidente sortant du conseil régional qui conduira la liste du PS… et de ses éventuels alliés, au premier et au second tour des régionales de décembre 2015. Assurée d’être élue, les suivants sur la liste qui a été adoptée par la commission fédérale lundi, le sont moins. À partir du cinquième nom, en effet, on peut oublier les autres, qui n’ont pas ou peu de chance d’être élus. Et, dans ce peloton de tête, il faudra bien faire aussi de la place aux éventuels alliés, le moment venu.

On n’y est pas encore ! Le député Perez voulait en être, évidemment, de ce peloton de tête. Une thébaïde paisible qu’il voyait, prudent, comme une assurance politique « tous risques ». À l’idée de « manger du pissenlit », si d’aventure il était viré de son fauteuil à l’Assemblée en 2017, quand on a tant goûté aux plaisirs d’une vie politique mondaine depuis tant d’années, on peut le comprendre. Et comme le risque est loin d’être nul! Mais la trappe s’est sous ses pieds ouverte. Et le voilà au fond d’un « trou » d’où il s’est écrié, toujours vivant, inspiré et grandiose: « J’ai 51 ans. Il y a 18 ans, je battais aux élections législatives Gérard Larrat qui avait 56 ans… Même si je sors affaibli de mon éviction de la liste socialiste aux élections régionales par les dirigeants de la fédération, je suggère à mes amis socialistes de ne pas spéculer sur mes obsèques car ma détermination est toujours intacte. Comme le disait le grand Jaurès : « Le courage interdit tout abandon ! » Et d’avertir « ses amis socialistes » – ah! ses amis… – de ne « pas spéculer sur ses obsèques ». Déjà programmés pourtant dans deux ans par cet avis de décès. Un avis par anticipation que vient de lui adresser le jeune et ambitieux premier secrétaire fédéral Jean Brunel… Pas lu ou mal compris!

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Bernard-Mery de Vargas

    |

    A lire vos commentaires, et d’autres, sur le microcosme politique j’ai de plus en plus l’impression d’assister en spectateur passif à une sitcom au scénario aussi épais et insipide qu’un annuaire télécom.
    Mais à quoi pensent-ils ces hommes -et femmes- politique?
    A quoi servent-ils? Que font-ils?
    A part penser à leurs petits maroquins, fauteuils ou strapontins…

    Reply

  • Pibouleau

    |

    et oui Perez la roue tourne ! Tu avais, en son temps, viré Vidal de la députation avec fort peu d’élégance. Maintenant c est ton tour. Ce n’est que justice. Alors tes cris de vierge effarouchée me font rigoler. Tu avais la réputation au PS d’être un tueur, et bien le tueur est tué. « Brunel m’a tuer » !

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Mais quelle stratégie de communication touristique pour le département de l'Aude ?

Mais quelle stratégie de communication touristique pour le département de l'Aude ?

          J'apprends que l'Agence de Développement Touristique de l'Aude veut repenser son "marketing" de la "destination Aude" (Passons sur ce langage de com[Lire la suite]
Narbonne ! Salle multimodale : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature" !

Narbonne ! Salle multimodale : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature" !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature"           Vous pouvez agrandir l'image en cl[Lire la suite]
Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Louis Mexandeau "traité comme un fraudeur" se déshonore en s'indignant !

Certains jours, il ressemble à une chimère sortant d’une friperie chic du 8eme arrondissement (un combiné, un fondu de Bruant et Mitterrand). « Moi, ancien ministre de Mitterrand, j'ai été traité com[Lire la suite]