Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. Ce 11 Janvier 2015 restera dans la mémoire narbonnaise…

images  

Cet après-midi, à 15 heures, le centre-ville de Narbonne était noir de monde et le ciel était bleu. Pas d’autres signes distinctifs dans cette foule qui faisait corps que trois ou quatre drapeaux tricolores et de nombreuses petites affiches « Je suis Charlie » brandies au-dessus de ses têtes. Du silence enfin!Un silence seulement rompu par une Marseillaise, d’abord murmurée puis reprise en choeur pour  finir sous de longs et chaleureux applaudissements. Le départ ensuite, sans qu’il fut par quiconque ordonné, en direction du monument aux « Morts pour la France », pour une longue station devant cet immense symbole de ce que notre République doit à ceux qui versèrent leur sang pour en défendre l’honneur et son identité.

Cet après-midi, la marche fut authentiquement citoyenne, et nul n’en aura terni sa texture, et, disons-le, sa beauté. Alors, si trop lucide pour savoir qu’ici comme à Paris défilèrent aussi des troupes qui demain refuseront d’affronter la réalité de la menace en face, je ne veux retenir, en ce 11 janvier 2014, que ce désir d’union dans la défense de nos libertés et de nos valeurs si magnifiquement exprimé aujourd’hui.

En ce sens, ce qui s’est affirmé, dans ma petite ville qui, cet après-midi, fut grande, comme dans tout le pays du reste, peut être le levier d’un renouveau démocratique face au terrorisme islamiste, aux barbaries et aux désordres du nouveau monde.

Nous saurons relever ces défis! Ensemble.

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Guy-Michel Carbou

    |

    J’étais là comme je me l’étais promis. Bêtement ému par le nombre, par les regards bienveillants, par l’attitude modeste et fière de tout un chacun. Oui, nous savons parfois être à la hauteur. Ca durera ce que ça durera mais cela nous a fait du bien.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande se déplace dans l'Aude sous de tristes auspices…

François Hollande poursuit sa "tournée des popotes" dans les supermarchés et les grands magasins culturels. Parfois des librairies. Il y vend et signe ses "mémoires" quinquennales : "les leçons du po[Lire la suite]
Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

Le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne et la Tempora du même : une mutualisation impossible ?

        Samedi dernier, nous recevions, Jean-Claude et moi, à Radio Barques, madame  Marion Fouilland-Bousquet, la directrice du Théâtre+Cinéma Scène Nationale, du Grand [Lire la suite]
Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

Les "Socios du RCNM" renversent les tonneaux : "pas un sou au club" !?

        « Sucette » et Marco, les deux (!?) présidents des « Socios » du RCNM ne font pas dans la guimauve épistolaire. C’est un véritable glaçon en effet qu’ils vien[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :