Contre-Regards

par Michel SANTO

Articles marqués avec ‘démocratie’

La démocratie peut-elle survivre à la haine?

           

Extraits de l’analyse de Dominique SCHNAPPER, publiée dans la revue en ligne TELOS. L’intégralité de texte est (ici)

«Dans la démocratie, où tous les postes et les statuts sont en principe ouverts à tous, les individus ne cessent de se mesurer et de se comparer les uns aux autres. Comme l’a écrit mon collègue Danielo Martucelli, la jalousie est l’expression pervertie de l’égalité. Les sociétés démocratiques, on le sait depuis Tocqueville et on l’observe tous les jours, nourrissent la passion de l’égalité. Et la jalousie, quand elle devient féroce, se transforme aisément en haine.

La cage de verre serait donc l’avenir de l’individu démocratique !

 
 

Je réécoute “L’énigme Ferrante : en quête d’auteur”, un documentaire diffusé sur France Culture, le 8 janvier 2017.  Elena Ferrante est un auteur fascinant, un phénomène d’édition. Pour son premier roman, elle avait choisi un pseudonyme pour s’extraire du système médiatique.

République et/ou Démocratie ? | Contre-Regard.com

sempe5__m


Procédant à un petit “ménage” dans mes dossiers et fichiers – ce qui m’ennuie profondément –, je suis tombé sur cette conférence donnée à titre privée il y a bien une quinzaine d’années. La relisant, je me disais que son sujet – et les débats qui tournaient alors autour – était toujours d’actualité. Aujourd’hui, je ne présenterais pas les choses de la même manière et certains autres développements mériteraient sans doute d’être présentés. Quant au style, il me semble aussi un peu “trop raide”. Mais bon ! je laisse ce texte – qui reprend nombre d’analyses de Blandine Kriegel –  en l’état et le pose sur la “toile”. Peut-être trouvera-t-il quelques lecteurs intéressés…

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. Ce 11 Janvier 2015 restera dans la mémoire narbonnaise…

images  

Cet après-midi, à 15 heures, le centre-ville de Narbonne était noir de monde et le ciel était bleu. Pas d’autres signes distinctifs dans cette foule qui faisait corps que trois ou quatre drapeaux tricolores et de nombreuses petites affiches “Je suis Charlie” brandies au-dessus de ses têtes. Du silence enfin!

La justice au secours de la droite et de Sarko ?

images-1

Le charme de ces municipales, c’est qu’on ne nous balance pas toutes les deux minutes des scoops sur les dernières affaires visant Sarkozy – si tant est qu’il y ait , un jour, une dernière … – Ça repose ! Certains pensaient que le feuilleton judiciaro-politico-médiatique le concernant – long, dur, agressif – sorti juste avant ces élections allait permettre de sauver les meubles électoraux de la maison PS , c’est rapé ! Mieux, tous les élus qui ont eu affaire à la justice, à droite, ont été réinstallés dans leurs fauteuils, dès le premier tour : les Balkany, Copé, Woerth etc… Comme si, par un paradoxal miracle, elle était devenue le meilleur agent électoral de ceux qu’elle poursuit de son glaive. De quoi laisser espérer Sarko, en embuscade, et désespérer les juges à ses trousses …

Articles récents