Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne, et d’ailleurs. Le néo-crétinisme des services de presse des collectivités locales…

ubu

Météo France nous bassine régulièrement avec ses « épisodes » nuageux ou neigeux, mais là, avec « sa mise en place d’un épisode cévenol » le sommet de la crétinerie est désormais atteint. Une crétinerie qui se propage à la vitesse de la lumière et atteint toutes les couches de la société de communication jusqu’aux services de presse des collectivités locales qui, par paresse ou illettrisme, reproduisent ses communiqués météorologiques. Le mot épisode désigne, en effet, précisément une action incidente dans un ouvrage d’imagination en vue d’y jeter de la variété. Et, par extension, une division, une partie d’un roman, d’un film ou d’une œuvre, une circonstance ou un événement particulier dans une œuvre, une vie etc. En réalité, cette novlangue et l’insistance de Météo-France et des présentateurs des bulletins de météo pour employer épisode à la place de chute ou d’intempérie ne sert qu’à euphémiser la chose, à gommer le caractère ennuyeux des chutes (de pluie, de neige), à suggérer leur caractère passager, anecdotique. Un procédé qui édulcore tout ce qui pourrait nous inquiéter. Et à nous prendre pour des imbéciles. Parmi les nombreux exemples à ma disposition pour illustrer ce billet d’humeur, ce communiqué de presse du service communication de la Ville de Narbonne:

La Ville de Narbonne a décidé, par mesure de sécurité, d’annuler la tenue du forum des associations qui devait se dérouler demain sur les Barques et le cours Mirabeau en raison de la mise en place d’un épisode cévenol dès ce soir avec un passage en vigilance orange pluie et inondations.

En raison de la mise en place d’un épisode cévenol? Mais par qui, bon sang (j’entends encore mon instituteur…)? Son maire: Didier Mouly?…

Liens.

1/Le néo-crétinisme: un nouveau mal français.

2/Le néo-crétinisme et les crétins. Extrait:

La grammaire est, paraît-il, la logique des enfants. On se demande si maintenant cette néo- langue, elle, n’est pas la logique des ignorants. Si tout le monde écrit comme il l’entend, il n’y a plus de règles, plus de communication, les termes sont imprécis, on emploie un mot pour un autre, ce qui oblige à un effort de décryptage, parce que chacun comprend différemment du voisin.

PS: Je lis aussi ceci, dans un quotidien national : « À l’occasion de l’inauguration de son local de campagne dans le XIVe arrondissement de Paris, la tête de liste socialiste pour les régionales en Île-de-France Claude Bartolone a déclaré jeudi vouloir imposer une « vision politique » partagée. » Imposer une vision, c’est déjà pas mal, mais, de surcroît, politique et partagée!!! Une absence totale de sens et une des plus belles crétineries du jour!

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (6)

  • Didier

    |

    Il y avait le crétin des Alpes. Il y a désormais le crétin des Cevennes. Pourtant la route du sel n’est pas loin.

    Reply

  • Gounoneche

    |

    Très très bon, ce petit réveil à base de néo-crétinisme et de nov-langue stérilisée donc stérile
    Merci Michel

    Reply

  • joel raimondi

    |

    Extreme prudence = prudence extreme ? alors que « tout » a été installé (tables chaises …) Il faudra tout ranger lundi sans une groute de pluie ? Pourquoi ne pas avoir décidé le samedi matin au vu de la réalité météorologique ? et pourquoi ne pas préoir de plan « B » par ex repli au palais des expositions ? mais comme dit ma grand mère faire et défaire c’est toujours travailler ! Merci aux employés communaux !

    Reply

  • Raynal

    |

    De la part de Bartolone, c’est presque de la routine…Je suis persuadé qu’il a le potentiel de faire mieux encore….

    Reply

  • Pelissier

    |

    Imposer une vision politique partagée en dépit d’un épisode cévenol dont on pressent la mise en place, ne mange certes pas de pain …
    Et là n’est-il pas l’objectif ?
    Surtout, surtout, se disent nos pros de la com : faisons que nul ne puisse s’inscrire en faux par rapport aux non informations dont nous pouvons assurer la plus large diffusion. Les non informations sont bel et bien l’avenir tranquille du langage politique … Rappelez-vous bonnes gens les outrances d’un Churchill : « je n’ai à vous offrir que du sang, de la sueur et des larmes ! »
    Enfin, est-ce ainsi que l’on parle aux peuples ?

    Reply

  • Raynal

    |

    le crétinisme est eternel , il change seulement de formes…Depuis les précieuses au dictionnaire des idées reçues de ce bon Flaubert, en passant par toutes les bêtises sentencieuses des conservateurs de tous poils (tout comme a l’opposé des forcenés du jeunisme a tous crins )….Beaucoup de gens ont l’impression de penser mieux quand ils pensent comme tout le monde, c’est le phénomène de meute, le panurgisme….Le loup chasse en meute, l’homme pense en bande….La plupart du temps, c’est inoffensif et ça fait rire….Parfois cela devient plus grave et cela donne les idéologies criminelles….Cela fait alors la fortune de tous ceux qui ont compris le mécanisme et que l’on nomme les démagogues….Rien de nouveau, quoi….

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Philippe Jaenada présentait son roman "La Serpe" à Port-Leucate, cet été. Je l'ai lu…

Philippe Jaenada présentait son roman "La Serpe" à Port-Leucate, cet été. Je l'ai lu…

    Cette année, Michel Py m'a gentiment adressé (comme il le fait régulièrement à chaque rentrée littéraire) le dernier roman de Philippe Jaenada, "La Serpe"  (éditions Julliard), prése[Lire la suite]
Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]