Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne et d’ailleurs: Les liaisons “dangereuses” entre l’Agglo de Carcassonne et le Conseil Général de l’Aude.

Sans titre - 3

Une enquête très fouillée de la Dépêche du Midij’en disais quelques mots ce matin, de la Dépêche, sur un autre sujet – qui décrit les nombreuses passerelles politiques et administratives entre le Conseil Général et l’Agglomération de Carcassonne. Un concentré de tout ce qui éloigne les électeurs de la classe politique,  et ce à tous les étages de la vie publique: cumul des mandats, gestion patrimoniale des carrières, exfiltrations de collaborateurs de cabinet dans des collectivités amies pour se faire élire conseiller général, fonctionnaires d’une collectivité élus d’une autre voisine, etc… Une situation tellement caricaturale qu’elle devrait figurer comme étude de cas dans toutes les bonnes écoles de formation de nos élites administratives. On se moque souvent de nos voisins italiens du Sud et de leurs méthodes pour ce qui concerne la gestion de leurs institutions locales, mais force est de constater qu’en la circonstance et dans notre région, il n’y a pas que le climat qui nous rapproche. Le plus rigolo est que la presse du jour concurrente, le Midi Libre, nous informe que le Conseil Général de l’Aude, au travers d’un réseau de collectivités locales à l’acronyme bucolico-touristique – REVMED -, vient d’être récompensé par le prix “Territoria d’Or 2014”.

C’est dire le sérieux de ce prix et la pertinence de ce réseau et de son travail qui, il est interdit de rire, consiste à “mutualiser les moyens, expériences et ressources humaines pour mener des évaluations sur les politiques publiques au bénéfice de toutes les collectivités du réseau …” Sidérant!

Voici donc – édition abonnés –  l’article de la Dépêche, dont on pourra cependant contester la méthode qui consiste à livrer dans le détail des noms et des situations qui n’apportent pas grand chose à la démonstration voulue par ses auteurs .

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Avatar

    Ingrid

    |

    Excellent.

    Il est certain que l’Aude tient le pompon.
    Mais ailleurs, ça n’est guère mieux: PACA, le Pas de Calais, les Hauts de Seine … et j’en passe et d’aussi repoussoirs.

    Et comme vous l’écrivez fort justement, Michel, “un concentré de tout ce qui éloigne l’électeur de la politique” :
    un levier puissant pour développer encore et encore, le nombre d’abstention.

    Car le citoyen lambda sait tout cela, même sans bagages ni informations de première main.

    Reply

  • Avatar

    Michel

    |

    Je ne suis pas sûr , Ingrid , que le citoyen lambda soit au courant , ceux qui s’intéressent un peu à la politique oui , beaucoup d’autres n’y comprennent absolument rien , pire , ils votent par tradition familiale , comme votait le père et le grand père . Et puis vous oubliez aussi la population qui en tire profit avec des aides et des subventions tenues secrètes et qui représentent des sommes assez faramineuses , et qui constitue le réservoir électoral qu’on n’oublie pas de solliciter aux échéances .

    Reply

  • Avatar

    Christian

    |

    Très pertinent !
    Le copinage et le clientélisme sont bien les 2 fléaux les plus importants de ce département . Le plus inquiétant c’est de constater que c’est devenu normal et naturel aux yeux de nos politiciens locaux . Tous se rendent des services ,casent et recasent des amis qui eux mêmes leur ont rendu des services etc…Il est temps que cela change !!

    Il est temps que cela change ça n’a que trop duré

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

Le régime de retraite de la SNCF et de la RATP pour tous ?!

      Dans la plupart des pays européens confrontés aux mêmes problèmes : diminution des actifs et augmentation de la population âgé, la réforme des « retraites » s’est faite sans que[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

Scène de la vie narbonnaise : Des chiens et des hommes, rue du Pont Des Marchands…

      C’était avant-hier soir dans la rue du Pont des Marchands. J’aurais pu ne pas les voir, mais les manifestations de joie d’une petite famille devant un homme assis à mêm[Lire la suite]
Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

Quelques perles (et humeurs conséquentes) pêchées à la fin de la semaine dernière…

        Je lis ceci sur la page Facebook d'une professionnelle du Tourisme : "Idée de sortie pour ce WE : visite du concept innovant de " Lodge Boat" au port de Gruis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël, comme partout ailleurs dans ce pays. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandis[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :