Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne et d’ailleurs: Les liaisons « dangereuses » entre l’Agglo de Carcassonne et le Conseil Général de l’Aude.

Sans titre - 3

Une enquête très fouillée de la Dépêche du Midij’en disais quelques mots ce matin, de la Dépêche, sur un autre sujet – qui décrit les nombreuses passerelles politiques et administratives entre le Conseil Général et l’Agglomération de Carcassonne. Un concentré de tout ce qui éloigne les électeurs de la classe politique,  et ce à tous les étages de la vie publique: cumul des mandats, gestion patrimoniale des carrières, exfiltrations de collaborateurs de cabinet dans des collectivités amies pour se faire élire conseiller général, fonctionnaires d’une collectivité élus d’une autre voisine, etc… Une situation tellement caricaturale qu’elle devrait figurer comme étude de cas dans toutes les bonnes écoles de formation de nos élites administratives. On se moque souvent de nos voisins italiens du Sud et de leurs méthodes pour ce qui concerne la gestion de leurs institutions locales, mais force est de constater qu’en la circonstance et dans notre région, il n’y a pas que le climat qui nous rapproche. Le plus rigolo est que la presse du jour concurrente, le Midi Libre, nous informe que le Conseil Général de l’Aude, au travers d’un réseau de collectivités locales à l’acronyme bucolico-touristique – REVMED -, vient d’être récompensé par le prix « Territoria d’Or 2014 ».

C’est dire le sérieux de ce prix et la pertinence de ce réseau et de son travail qui, il est interdit de rire, consiste à « mutualiser les moyens, expériences et ressources humaines pour mener des évaluations sur les politiques publiques au bénéfice de toutes les collectivités du réseau … » Sidérant!

Voici donc – édition abonnés –  l’article de la Dépêche, dont on pourra cependant contester la méthode qui consiste à livrer dans le détail des noms et des situations qui n’apportent pas grand chose à la démonstration voulue par ses auteurs .

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (3)

  • Ingrid

    |

    Excellent.

    Il est certain que l’Aude tient le pompon.
    Mais ailleurs, ça n’est guère mieux: PACA, le Pas de Calais, les Hauts de Seine … et j’en passe et d’aussi repoussoirs.

    Et comme vous l’écrivez fort justement, Michel, « un concentré de tout ce qui éloigne l’électeur de la politique » :
    un levier puissant pour développer encore et encore, le nombre d’abstention.

    Car le citoyen lambda sait tout cela, même sans bagages ni informations de première main.

    Reply

  • Michel

    |

    Je ne suis pas sûr , Ingrid , que le citoyen lambda soit au courant , ceux qui s’intéressent un peu à la politique oui , beaucoup d’autres n’y comprennent absolument rien , pire , ils votent par tradition familiale , comme votait le père et le grand père . Et puis vous oubliez aussi la population qui en tire profit avec des aides et des subventions tenues secrètes et qui représentent des sommes assez faramineuses , et qui constitue le réservoir électoral qu’on n’oublie pas de solliciter aux échéances .

    Reply

  • Christian

    |

    Très pertinent !
    Le copinage et le clientélisme sont bien les 2 fléaux les plus importants de ce département . Le plus inquiétant c’est de constater que c’est devenu normal et naturel aux yeux de nos politiciens locaux . Tous se rendent des services ,casent et recasent des amis qui eux mêmes leur ont rendu des services etc…Il est temps que cela change !!

    Il est temps que cela change ça n’a que trop duré

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

Le tourisme de masse concourt à l'enlaidissement physique et sonore du monde…

            Les touristes sont venus plus nombreux encore que l'année dernière dans le coeur de ma petite ville ; et nos élus de vanter l'excellence de le[Lire la suite]
Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

Après la rentrée des classes, celle de Didier Mouly et de sa multimodale salle…

      Prenons date ! Didier Mouly l'assure dans "l'Indépendant" : la salle multimodale sera pleine 10 mois sur 12 : 300 jours par an. Remplie de quoi ? il n'en sait rien, mai[Lire la suite]
Un salon des seniors,  ricane la camarde…

Un salon des seniors, ricane la camarde…

        À l'exception de ceux de coiffure, ma petite ville n'est pas une ville de salons. Preuve en est son Parc des Expositions toujours vide – il ne fait le plein que p[Lire la suite]
Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

Les "Pompes Funèbres" tenaient leur messe au Théâtre Scène nationale…

      J'apprends que les "croque-morts" publics ont tenu leur messe annuelle au Théâtre Scène Nationale. Ne pouvait-on pas trouver équipement plus adapté à cette honorable corpor[Lire la suite]
Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

Les socialistes, pas tous, chantent "J'aime Narbonne !", alors qu'ils ne s'aiment pas entre eux…

          Ces socialistes sont décidément impayables. Dimanche, par la voix d’Éric Andrieu, député européen et ancien premier secrétaire de la fédération de l[Lire la suite]
Le Théâtre+Cinéma de Narbonne vendu "à la casse" ?!

Le Théâtre+Cinéma de Narbonne vendu "à la casse" ?!

Sur le coup, j'ai cru que le Théâtre était à la "casse". Manquait le prix, cependant. À le chercher imprudemment au volant de mon véhicule, j'eus droit à un concert de Klaxons où s'exprimaient toutes[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :