Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: Fin du match judiciaire Bascou-Mouly!

Unknown

J’apprends, rentrant d’un après midi estival passé sur la plage de Pech Rouge, seul ou presque à regarder une mer de rêve et y plonger sous un ciel devenu soudainement bleu, que le commissaire du gouvernement du Tribunal administratif de Montpellier proposerait à ses pairs de ne pas annuler le résultat des élections municipales de Narbonne. Cela était couru d’avance, mais il était enfin temps que le droit le “dise” et que le rapport des forces au Grand Narbonne ne souffre plus d’aucune ambiguïté. Jacques Bascou (il ne fera évidemment pas appel!) et sa majorité devraient être soulagés et Didier Mouly un brin dépité. Je sais ce que cette remarque peut avoir de paradoxal, mais je persiste à penser que le maire de Narbonne avait intérêt à ce que cette élection soit annulée car une nouvelle victoire encore plus conséquente (si on s’en tient aux statistiques!) lui aurait peut être permis de renverser la majorité de Bascou à “l’agglo” et d’en présider sa destinée. On sabrera donc le champagne, en coulisses et dans la salle des archives du Grand Narbonne, et sur scène et en public sur la place de l’hôtel de ville. Et après , après cette séquence de vraie-fausse campagne prolongée, de nouvelles relations devraient pouvoir s’établir entre l’ancien maire sortant battu , qui préside le Grand Narbonne, et le nouveau maire vainqueur, qui sait qu’il ne pourra pas ou plus la présider. Cinq ans restent à courir, et leur responsabilité est qu’ils soient utiles et productifs pour les deux parties. Il ne peut en être autrement! La partie de cache-cache est terminée; l’heure est venue de travailler ensemble, sur la durée et dans la plus grande clarté. Demain, la météo s’annonce plutôt bonne. Température en baisse, soleil, et ciel à peine voilé par quelques nuages épars… On vit dans une région formidable, non?

Photo: l’Indépendant

 

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Elle

    |

    Oui on vit dans une région formidable, où les hâbleurs hâblent pour le plaisir de hâbler. Que sont les Narbonnais, les électeurs ? Des individus sans intérêt peut être ? ” je persiste à penser que le maire de Narbonne avait intérêt à ce que cette élection soit annulée car une nouvelle victoire encore plus conséquente (si on s’en tient aux statistiques!) lui aurait peut être permis de renverser la majorité de Bascou à « l’agglo ». Je vous surprends en flagrant délit de légèreté M. Santo. Est ce Mr Mouly qui a demandé un recours en annulation des élections ? Les éléments invoqués pour cette annulation étaient parfaitement grotesques. Qu’ils sabrent donc le champagne en coulisses ces individus qui prétendent aimer Narbonne tout en crachant sur les électeurs, en attendant que le maire de leur ville fasse allégeance : invoquer le droit pour “rien du tout”, mobiliser des juges administratifs pour rien, (ce ne sera pas la 1ère fois d’ailleurs), stresser les électeurs parce qu’on a le pouvoir dire “non”, est tout à fait dans la conception de la démocratie et de la médiocrité que cultive les hommes (de pouvoir) de gauche. Et la petitesse de bascou devrait le rapetisser.

    Oui, je suis en colère, un peu.
    Je m’en vais voir s’il y a quelque chose de chouette dans les autres rubriques.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Mais j’ironise Elle, j’ironise … Ce recours était sans fondement sérieux en effet… Vous m’avez surpris en flagrant délit de regard léger , au sens de divertissant, et paradoxal … J’aime ces situations où,curieusement, les apparentes victimes d’une saisine judiciaire se trouvent être les gagnantes … comme votre réaction largement partagée en ville le montre… Bien à vous Elle!

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne ! Municipales2020 : Echos de campagne…

Narbonne. Hôtel de ville. « Deux grosses prises » pour madame Granier-Calvet, titrait l’Indépendant, l’autre jour. Lecture faite, ce n’était pas d’un concours de pêche aux thons dont il était rend[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

Narbonne ! Municipales2020 : Nul ! Nul ! et Nul…

    Finalement, quand on y réfléchit bien, la politique se résume à une seule passion : le goût du pouvoir ; et l’assouvir suppose que, par celui (ou celle) qui l’éprouve, soient clairem[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :