Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne : Le cloître Saint Sebastien! Une image désolante…

IMG_0494.JPG

Quand je passe devant ce qui fut, dans un passé lointain, le cloître d’un ancien carmel royal, devenu, depuis, la cour intérieure et fermée d’un ensemble immobilier dédié à l’habitat social, et que s’offre à ma vue cette image désolante de laideur domestique, comme pour l’effacer, mes pensées se tournent vers mes grands parents qui habitaient, juste en face, dans un immeuble au rez de chaussée duquel une boulangerie diffusait ses odeurs de bois, de  farine et de pains chauds jusque dans les étages et dans la chambre où je dormais, enfant, les nuits de fins de semaine quand me manquait leur présence pleine d’affectueuse attention au moment même où les cloches sonnaient à toute volée …

Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • elle

    |

    Oui, c’est moche, c’est le progrès : 1 parti pris de laideur urbaine pour accompagner ( ou engendre) laideur morale, spirituelle, etc… Mais il y a de jolis petits arbres à l’intérieur et même , je crois, un cercis siliquastrum (ou alors un autre) près de ces bennes pour tenir le coup. Mes grands parents n’ayant pas vécu ici, je me tourne vers ce petit palmier et ce ginkgo de la cour intérieure de cet ex cloître pour ne pas traiter nicolin et l’aglo de bons à rien !!!!! Peut être que leurs parents n’avaient pas le temps de les conditionner à faire du beau. Bon… Salut

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Oui, Elle, il faut s’avancer et admirer la cour intérieure de derrière une grille. À l’imagination ensuite de faire son œuvre…

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

Ne plus vouloir porter la forme entière de l'humaine condition...

        Si j'en crois Montaigne, chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. Ainsi la rédaction de ce billet me ferait connaître les mêmes angoisses q[Lire la suite]
Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :