Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne. L’espace de Liberté entravé dans sa liberté d’entreprendre…

Actu_EDL

Alors que l’Espace de Liberté du Grand Narbonne porte un projet inédit autour des sports de glisse, en coopération avec l’ex-patineur Philippe Candeloro, l’adjoint aux sports de la Ville de Narbonne, monsieur Pairo, lui, veut aller vite et lance son propre projet de skate parc sur le site de l’Espace de Liberté, et sur des terrains propriétés de la mairie. Il faut savoir, en effet, que le parking de l’équipement géré par la Communauté d’Agglomération lui appartient – à la Ville – ce qui, à proprement parler, est un non-sens économique et technique. Cela dit, il suffirait que Monsieur Pairo déplace de 15, 17 mètres seulement son projet pour que , si j’ai bien compris, son interconnexion avec la patinoire, un jour, se fasse. Rien n’est donc perdu!

Un non-sens, disais-je donc, que révèle cette situation non-coopérative entre ces deux collectivités. En effet, pour en revenir au fond du problème posé, l’Espace de Liberté ne dispose que de très faibles marges de manoeuvres foncières et ne peut donc tout simplement pas envisager de compléter ou diversifier ses activités pour répondre à des besoins qui dépassent largement le cadre de la seule ville de Narbonne. Il faut rappeler, en effet,  que cet équipement a été conçu pour accueillir des utilisateurs venant d’autres territoires que celui de la seule Narbonnaise. Et il suffit de le fréquenter, à l’occasion, pour se rendre compte de la diversité des origines géographiques de ses usagers, permanents ou occasionnels.

J’ajoute, autre exemple, d’une absence totale de vision à long terme concernant cet établissement, l’erreur commise en son temps d’installer une hélistation sur un terrain situé entre le golf et l’Espace de Liberté – n’y avait-il que celui-là? – au lieu de le réserver pour de futurs développement dédiés aux activités sportives et/ou de loisirs auxquelles cet espace et les terrains environnants sont naturellement consacrés…

La conséquence de ce défaut de stratégie foncière et de vision à long terme que ce projet de skate parc met en lumière, projet qui, en soi, je le répète, n’aurait jamais dû poser de problèmes autres que techniques, est que l’Espace de Liberté est aujourd’hui limité dans ses aménagements et sa diversification.

Dommage pour ce bel espace dont la vocation et le rayonnement dépassent largement les limites géographiques et commerciales de la seule Narbonnaise!

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (6)

  • Alphonse MARTINEZ

    |

    Incontestablement l’Espace Liberté est une réussite ,tant économique que par son rayonnement . Le problème posé reflète ce qui est ressenti par tous les Narbonnais ,depuis que l’agglo et la ville sont respectivement sous la gouvernance de deux pôles opposés nous resterons dans le système du tir à la corde avec deux forces équivalentes. Pour la ville c’est l’immobilisme assuré . On a les élus que l’on mérite.

    Reply

  • buteux

    |

    bonjour si ça continue avec cette histoire bidon autour du candeloro parc,je vais expliquer comment mr bascou c’est foutu de la gueule du monde!
    mr Mouly lui ne nous a pas pris pour des imbéciles et a été clair et net depuis le début,nous laissant nous occuper nous qui connaissons nos gammes,de la création du skatepark!
    je lis ici que l’espace liberté serait une réussite économique…..?
    il ne perd donc plus 200 à 300000e par an à la charge du contribuable?
    peut on parler des rénovations sans appel d’offre du temps de Bascou ( moins de 4000e) faites par un branquignol? ces dernières étant toutes plus nuls et dangereuses les unes que les autres……..
    donc nous nous sommes apolitique et nous ne voulons pas de votre projet moisi,d’ailleurs pourquoi Bascou ne s’est pas bougé avant (sa vision à long terme peut être?) ,il a eu un mandat pour le réaliser ce projet? je pourrai raconter quand le mr prenait les gens pour des cons en donnant des numéros bidons ou nous étions sensés rappeler pour prendre rdv au sujet du skatepark etc etc etc etc
    continuez à politiser cette affaire,si le skatepark est livré plus tard à cause de vous,on saura prendre le temps de vous faire perdre encore un peu plus de voix!
    dans l’attente que vous tous les mauvais passiez de l’autre coté du stana…

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      eh bien! pour quelqu’un qui ne fait pas de la politique, vous tirez au canon! Mais m’avez-vous lu? Je ne prends pas parti dans cette affaire, et pour tout dire m’en moque un peu. Mon billet se place sur un autre terrain, si je puis dire, et pointe plutôt l’absence de stratégie foncière de l’Agglomération qui, en toute logique, aurait dû maîtriser et assurer la gestion de son parking, notamment.

      Reply

  • buteux

    |

    je tire au canon sur les incompétents doublés de menteurs,tout le monde est entrain de se mêler du skatepark à des fins politiques,et on le voit venir gros comme une maison que ça va nous poser problème….un billet pour parler de la gestion d’un parking(priorités de la vie quand vous nous tenez) !
    vous parlez de non coopération entre les deux entités,mais dans quel but? on a bien compris que le gérant de la patinoire aurait aimé nous faire payer l’entrée (le gars pense pouvoir nous louer du matériel,pour dire à quel point le gars n’y connait rien du tout),mais qu’est ce que ça nous apporte?
    le skatepark est réalisé par des architectes diplômés et skateurs depuis des années,ils connaissent leur job et les plans ont été réalisé en prenant compte de l’avis de tous les pratiquants sans qu’un politique n’éprouve le besoin d’y voir apposer son nom (un espace conçu par et pour les adhérents sans que des charlots viennent le corrompre par leurs médiocrités,les équerres et compas s’arrangeant entre eux pour prendre leurs billets sur la réalisation),personnellement je skate depuis 1989 vous pensez pouvoir connaitre mieux que moi la pratique?
    je suis aussi à la base de la rencontre entre l’association et mr le Maire actuel (et je ne suis pas un administré),j’ai perdu assez de temps avec mr bascou et sa flute de paon,donc merci Mr mouly et son équipe………
    pour finir,si il n’y avait pas la marque candeloro sur ce projet de merde,personne ne s’en serait soucié,et c’est pour nous skaters,comme si zidane venait apprendre aux joueurs du rcnm comment faire pour pouvoir rejouer en top 14,un non sens!

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Mais encore une fois, ce n’est pas l’objet de mon texte et vous renvoie donc dans les bras accueillants et compétents du maire de Narbonne et de son adjoint… Que voulez-vous que je vous dise! Bon skate?

      Reply

  • buteux

    |

    L’espace de Liberté entravé dans sa liberté d’entreprendre…
    ok mr vous ne parlez pas du skatepark ……mais vous parlez du skatepark.
    expliquez nous donc quel est le but de votre article?

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

La DGS de Narbonne, bouc-émissaire d'un combat de chefs au sein de l'exécutif municipal ?!

La DGS de Narbonne, bouc-émissaire d'un combat de chefs au sein de l'exécutif municipal ?!

Je ne reviendrai pas ici sur les conditions administratives et juridiques dans lesquelles madame Umbach quitte ses fonctions de DGS de la Ville de Narbonne, la presse locale et certains membres de l'[Lire la suite]
Mais quelle stratégie de communication touristique pour le département de l'Aude ?

Mais quelle stratégie de communication touristique pour le département de l'Aude ?

          J'apprends que l'Agence de Développement Touristique de l'Aude veut repenser son "marketing" de la "destination Aude" (Passons sur ce langage de com[Lire la suite]
Narbonne ! Salle multimodale : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature" !

Narbonne ! Salle multimodale : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature" !

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : "Quand les architectes bâtisseurs s'inspirent de la Nature"           Vous pouvez agrandir l'image en cl[Lire la suite]