Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: Quatre questions à quelques élus, et non des moindres, de la région Languedoc-Roussillon…

le_faux_cul

Quatre questions directement inspirées de celles posées par Judith Capelier, membre du comité fédéral du PS de l’Hérault, à ses propres amis politiques:

Pourquoi les élus socialistes et apparentés du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, farouches frêchistes et eux-mêmes un temps exclus du PS, se liguent-ils contre le sénateur Navarro, Vice-Président et Président de groupe choisi par Frêche et confirmé par Bourquin?

Pourquoi donc les cris de vierges effarouchées des mêmes et d’autres  à propos du « camarade » Thévenoud , et comment ne pas être étonné de ne pas les avoir entendus (ou si peu, ou pas les mêmes) quand le Président de la Région Languedoc-Roussillon continuait à exercer ses mandats après qu’il eût été condamné à deux reprises par la justice.

Comment comprendre aussi la position des élus socialistes audois, notamment André Viola le président du Conseil général de l’Aude, et Éric Andrieu, conseiller régional et député européen, pourtant favorables à la fusion du Languedoc-Roussilon avec Midi-Pyrénées, en faveur de la candidature de Damien Alary à la présidence de la région Languedoc-Roussillon, qui , lui, au contraire, s’est engagé  à s’y opposer par tous les moyens?

Comment comprendre enfin des candidats au renouvellement de leur mandat de sénateur qui ostensiblement, jusqu’à dimanche, remisent aux oubliettes de leurs permanences les projets de réforme territoriale les concernant directement?

Bref ! Comment comprendre ces postures incohérentes sinon par l’absence de cohérence politique? Et comment ne  comprennent- ils pas que l’on puisse en faire état, les critiquer, pour tenter de conserver intacte la nôtre (de cohérence, politique et intellectuelle)? …

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Christian

    |

    Bonnes questions Michel, je te remercie de les avoir posées !
    Les réponses ne devraient sans doute pas tardées !!!!! humm..

    Reply

  • Avatar

    Alphonse

    |

    C’est bien , c’est clair ,c’est direct ,mais dans le langage politique ces questions sont anormales et jugées sans doute incorrectes par ceux qui sont censés répondre. Faut pas rêver ,faire leur est déjà extrêmement difficile, alors se découvrir serait trop dur et trop dangereux . Faut pas rêver ….

    Reply

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Articles récents

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

Dans le petit "mundillo" politique narbonnais, les cartels s'organisent…

      J'avais  prédit que madame Flautre, la conseillère municipale EELV d'opposition, élue sur la liste "J'Aime Narbonne" conduite alors par Jacques Bascou, prendrait du large e[Lire la suite]
La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

La défiance sociétale et démocratique des "jeunes" s'aggrave…

      L’édition 2018 de l’enquête sur les valeurs (la cinquième édition depuis 1981 permet d’analyser les orientations fondamentales des Français. Olivier Galland — sociologue, d[Lire la suite]
Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le flanc gauche de l'échiquier politique français…

Pour les 100 ans de l'OIT, Emmanuel Macron lance aussi son offensive politique et idéologique sur le

    En 2017, La République en marche a pris le pouvoir avec le seul appui du MoDem. Dans la foulée de la nomination d’Édouard Philippe à Matignon et des élections législatives, le centre[Lire la suite]
Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

Dans l'ex Languedoc-Roussillon aussi des élus de la droite et du centre soutiennent Emmanuel Macron…

    Dans un contexte de crise profonde au sein du parti Les Républicains (LR), crise que les élections européennes du 26 mai (8,48 %) ont mis clairement au jour (démission de Laurent Wauq[Lire la suite]
N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets nucléaires (de Malvési) ?…

N’aurais-je plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques

  Semaine éprouvante ! À lire la presse locale je n’aurais plus le choix qu’entre mourir sous les eaux de la Méditerranée, le « feu » de fanatiques islamistes ou celui, ionisant, des déchets[Lire la suite]
La transition "écologique" ne se fera pas sans les entreprises…

La transition "écologique" ne se fera pas sans les entreprises…

      Il serait quand même temps que  le discours public et politique sur la transition écologique, la protection de l'environnement, la lutte contre le réchauffement climatique aband[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :