Contre-Regards

par Michel SANTO

Chronique de Narbonne: Un Narbonne-Pau (11-36) consternant!

Unknown

Temps lourd et vent marin sur le Parc des Sports où le Racing Club Narbonnais Méditerranée (RCNM) recevait ce samedi la Section Paloise. Les nuages étaient bas, le public clairsemé et l’ambiance plombée . Devant la tribune officielle, un « tigre » sur son skateboard semblait anesthésié. Secoué par moment de pulsions désordonnées, sous son déguisement, un humain , comme nous, se demandait quand donc finirait cette corvée. À l’image de notre huit de devant et de notre mêlée qui regardaient passer le train palois comme un troupeau de vaches normandes rêveuses et blasées. Des escadrilles de moustiques pendant ce temps descendaient en piqué sur un public passablement excité, qui s’en prenait à un arbitre imperturbable sous les quolibets. La potence lui était quand même promise et les injures et qualificatifs osés sur sa sexualité et sa virilité volaient bas. Par chance, aucune ligue de la vertu homosexuelle n’était représentée dans la tribune prestige où je me trouvais. Un procès aura donc été évité ! Mais quand la sirène s’est mise à beugler, le panneau lumineux affichait lui un sinistre 11-36  …  En apothéose, sur l’esplanade, devant l’entrée du stade, au milieu d’un cercle de ravissantes petites bougies, la nuit était tombée, un couple offrait un spectacle dans le style « cracheurs de feu ». De cuir noir vêtus, en jupette, elle ressemblait à un pilier palois, lui, en salopette serrée, à un volleyeur narbonnais. Ce n’était pas des rescapés de la troupe de Carolyn Carlson mis en scène et chorégraphiés par Jean Luc Godard. Pour une fois j’ai regretté que la CGT des intermittents du spectacle n’ait pas décrété une grève illimitée…

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Laisser un commentaire

Articles récents

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

Histoire de Géo : Madame Delga et monsieur Saurel "se chauffent" sur les ondes...

      En pleine semaine d'un mois d'août caniculaire, madame Delga et monsieur Saurel se chauffaient sur les ondes, tandis que le pékin moyen, résident permanent ou pas de ce[Lire la suite]
Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

Il faut avoir lu beaucoup de livres pour savoir ceux qui en valent la peine…

          C'est le rituel de tous mes matins, avant toutes choses et parfois même avant ma première tasse de café : prendre un ou deux livres du "premier rayon" d[Lire la suite]
Café du matin, place de l'hôtel de ville...

Café du matin, place de l'hôtel de ville...

    "Je ne fumerais pas, je ne lirais pas ni n'écrirais, j'attendrais. Ou je me réciterais du Laforgue, en cédant sans scrupule à ce penchant qui exige qu'en toutes choses, je mê[Lire la suite]
#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

#Whitegaucho, le symptôme d'une gauche en crise d'identité intellectuelle et politique...

  Depuis plusieurs jours, les réseaux sociaux sont mobilisés par les promoteurs du hashtag #Whitegaucho, pour stigmatiser une "gauche blanche" qui voilerait (c'est volontairement que j'utili[Lire la suite]
Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

Quand la "vidéosphère" dépolitise les sujets – nous ! – en présidentialisant les thèmes…

                Quand, en ce mois d'août caniculaire, j’ouvre Facebook, notamment, j’ai l’impression que tout tourne autour de la figure d[Lire la suite]
L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

L’inégalité des chances en France est d’abord une inégalité des chances éducatives...

                  Pendant que les médias et la classe politique en "font des tonnes" sur la pseudo affaire d'État Benalla, paraît [Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :