Contre-Regards

par Michel SANTO

Un petit morceau d’histoire familiale et personnelle : Narbonne 1939-1945.

photo

C’était il y a quelques semaines de cela, je venais de terminer l’enregistrement radiophonique de mes “Contre-Regards” hebdomadaires sur Radio Grand Sud FM, quand, sur un rayonnage de livres publiés par des auteurs locaux, le titre de l’un d’entre eux : “Narbonne 1939-1945”, écrit par un historien du cru : Gilbert Gaudin, a immédiatement éveillé ma curiosité (on comprendra vite pourquoi). Je l’ouvris au hasard à la page 120,  et y lus ceci, qui me bouleversa : “Le 9 décembre (1943) sont également arrêtés Comte Maurice, Degeilh Michel…” Degeilh Michel était mon grand-père maternel et ce 9 décembre il fut donc arrêté, ce que j’ignorais, puis déporté au camp de Buchenwald. Il était alors “chef de rayon”, l’organisation clandestine de base du PCF durant l’occupation. Ce moment de l’histoire de mon grand père faisait partie de ces petits secrets qui très longtemps sont restés enfouis au plus profond de la mémoire familiale, notamment cette date, “ce point de détail”, si je puis dire. Ainsi, il aura fallu que j’atteigne l’âge de 68 ans pour que, par  le plus grand des hasards, ce “petit secret”, me soit révélé ; et que le désir d’en dire deux mots me vienne un 9 mai 2015… Le 9 du mois précédent était aussi celui de mon anniversaire !

Mots-clefs : , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (1)

  • Avatar

    NAVARRO marie-Josée

    |

    J’ai bien connu ton grand père; mon père aussi a été déporté, mais à Dachau, il a été libéré en 1945

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

%d blogueurs aiment cette page :