Contre-Regards

par Michel SANTO

Coup de gueule sur cette campagne marquée par un « obscur désir d’une Le Pen à l’Élysée » !


Que de haine dans cette campagne électorale ! J’avais prédit qu’elle serait d’une grande violence, mais j’étais loin d’imaginer un tel torrent quotidien d’attaques, de coups bas, de trahison, d’insultes ; de procès en tout genre : judiciaire, moral, en incompétence, diffamation ou mauvaises mœurs ; de concerts de casseroles, de féroces sifflets, de bousculades enragées ; de jets d’œufs, d’injures ; de rumeurs… par vagues sans cesse grossissantes sur les réseaux sociaux, chaînes d’informations, etc. Chaque minute de tous les jours qui passent, un roulis irrépressible entretenu par des médias – qui s’en repaissent, comme s’en goinfrent aussi ceux qui en privé s’en désolent – en état d’ivresse  concurrentielle ; une déferlante insupportable de passions mauvaises. Qui ne voit que cette orgie ne profite qu’à une sorte d’individus et de clan : celui dont la politique se nourrit de ce fond de haine quotidien. De haine de tout :  de l’autre, du voisin ; de l’État, des juges ; des patrons et des énarques ; du Monde et de l’ Europe ; sans compter celle de soi.  Une guerre des mots au paroxysme de la bêtise, de l’imposture et de l’hypocrisie qui affecte – infecte! – tous les partis en compétition. Tous, à l’exception de celui de Marine Le Pen, qui ne vit et ne s’alimente que de cette débauche de turpitudes – y compris celles dont elle est l’objet. C’est cela que nous voulons ? – sans oser le dire… C’est cette jouissance morbide d’une Marine Le Pen trônant à l’Élysée, ces  petits frissons quotidiens que secrètement nous désirons – tout en les repoussant ? Une perversion de l’esprit révulsive qui jamais comme aujourd’hui ne m’a paru aussi évidente…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Dengis

    |

    Votre dessinateur se trompe de personnage, question enc…le citoyen, d’autres têtes de pipe pourraient
    bien mieux convenir…voyez qui je veux dire…

    Reply

  • Kaori

    |

    Tout à fait d’accord avec vous Michel Santo.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Mélenchon entre théâtre ce soir et télé réalité…

Mélenchon entre théâtre ce soir et télé réalité…

Le croquis de la semaine de Denis Carrière : Mélenchon "Entre théâtre ce soir et télé réalité "       Vous pouvez agrandir l'image en cliquant dessus. Tous les croquis et ca[Lire la suite]
Alain Perea se tire une balle dans le pied !

Alain Perea se tire une balle dans le pied !

  Narbonne, vendredi 23h 30   Depuis ce matin, Alain Perea se fait tirer comme un lapin sur les réseaux sociaux. À ses trousses, des milliers de "fusils" venus des quatre coins du[Lire la suite]
Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

Vu d'Aude, monsieur Mélenchon, vous m'êtes apparu comme un homme sans principes et sans valeurs…

        Vu d'Aude, encore traumatisée par les catastrophiques évènements subis au début de cette semaine – une Aude, en certains de ses endroits, dévastée, où des famille[Lire la suite]
Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

Dans l'Aude, le tragique et la douleur ont fait brutalement irruption…

      Narbonne, le 16 octobre à 13 heures Depuis hier soir, ne me quitte plus ce sentiment du dérisoire et de l'insignifiance  de la "vie" politique telle que la rapportent [Lire la suite]
La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

La branlée du RCNM à Valence fera-t-elle réfléchir les "Socios" et les "autres"…

          "Sucette", le gourou des Socios du RCNM, a beau s'en "beurrer les noisettes", sortir la lame et pointer son équipe en lui retirant son aide financière, [Lire la suite]
Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

Une prison à Perpignan, mais pas à Narbonne, ni à Lézignan...

        Fin de l'enfumage médiatico-politique sur l'édification d'une prison dans le Narbonnais d'abord, puis le Lézignanais ensuite. L'État vient de s'engager en eff[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :