Contre-Regards

par Michel SANTO

Coup de gueule sur cette campagne marquée par un « obscur désir d’une Le Pen à l’Élysée » !


Que de haine dans cette campagne électorale ! J’avais prédit qu’elle serait d’une grande violence, mais j’étais loin d’imaginer un tel torrent quotidien d’attaques, de coups bas, de trahison, d’insultes ; de procès en tout genre : judiciaire, moral, en incompétence, diffamation ou mauvaises mœurs ; de concerts de casseroles, de féroces sifflets, de bousculades enragées ; de jets d’œufs, d’injures ; de rumeurs… par vagues sans cesse grossissantes sur les réseaux sociaux, chaînes d’informations, etc. Chaque minute de tous les jours qui passent, un roulis irrépressible entretenu par des médias – qui s’en repaissent, comme s’en goinfrent aussi ceux qui en privé s’en désolent – en état d’ivresse  concurrentielle ; une déferlante insupportable de passions mauvaises. Qui ne voit que cette orgie ne profite qu’à une sorte d’individus et de clan : celui dont la politique se nourrit de ce fond de haine quotidien. De haine de tout :  de l’autre, du voisin ; de l’État, des juges ; des patrons et des énarques ; du Monde et de l’ Europe ; sans compter celle de soi.  Une guerre des mots au paroxysme de la bêtise, de l’imposture et de l’hypocrisie qui affecte – infecte! – tous les partis en compétition. Tous, à l’exception de celui de Marine Le Pen, qui ne vit et ne s’alimente que de cette débauche de turpitudes – y compris celles dont elle est l’objet. C’est cela que nous voulons ? – sans oser le dire… C’est cette jouissance morbide d’une Marine Le Pen trônant à l’Élysée, ces  petits frissons quotidiens que secrètement nous désirons – tout en les repoussant ? Une perversion de l’esprit révulsive qui jamais comme aujourd’hui ne m’a paru aussi évidente…

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Dengis

    |

    Votre dessinateur se trompe de personnage, question enc…le citoyen, d’autres têtes de pipe pourraient
    bien mieux convenir…voyez qui je veux dire…

    Reply

  • Kaori

    |

    Tout à fait d’accord avec vous Michel Santo.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Trois notes d'humeur sur la "vie" narbonnaise – et d'ailleurs !

Trois notes d'humeur sur la "vie" narbonnaise – et d'ailleurs !

Rue du Pont des Marchands. Samedi matin, entre Halles et rue du Pont des Marchand. Le ciel est encore gris de hauts nuages. Un léger vent marin les pousse vers l'intérieur des terres. Au-dessus de [Lire la suite]
Jeux de "dames", à Narbonne, pour les prochaines municipales ?!

Jeux de "dames", à Narbonne, pour les prochaines municipales ?!

Les joueurs d'échec. Le Caravage. Dans le microcosme narbonnais, si les pièces principales du jeu politique des prochaines municipales sont en place, les conditions de son exercice ont profondément[Lire la suite]
Gazer ! Le mot et la chose, en jaune...

Gazer ! Le mot et la chose, en jaune...

Lundi matin aux Halles de Narbonne ! Accoudé à un bar, un de mes amis en compagnie de deux autres personnes. Très rapidement la conversation vire au Gilets Jaunes. Je reprends l'une d'entre el[Lire la suite]
Comment mieux lutter contre l'habitat indigne, dans la Narbonnaise… et ailleurs !

Comment mieux lutter contre l'habitat indigne, dans la Narbonnaise… et ailleurs !

J'ai reçu dans ma boîte de réception électronique ces photos. Ce sont celles d'un "appartement" de 13m2 avec une mezzanine… mais seulement accessible à genoux. Son loyer : 280€ ! L'installation élect[Lire la suite]
Le congrès des Gilets Jaunes des Pyrénées Orientales a tourné au vinaigre ...

Le congrès des Gilets Jaunes des Pyrénées Orientales a tourné au vinaigre ...

Plus de 500 sympathisants du mouvement des Gilets jaunes se sont rassemblés au centre culturel de Cabestany, dans les Pyrénées-Orientales. Un centre culturel (!) mis à [Lire la suite]
Médias, pourquoi tant de haine et de défiance !

Médias, pourquoi tant de haine et de défiance !

   Eugénie Bastié, comme de nombreux autres journalistes, s'interroge dans le Figaro du jour : "Médias, pourquoi tant de haine ?". Une haine allant jusqu'à l'agression physique dans les[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :