Contre-Regards

par Michel SANTO

Coups de gueules d’après référendum en Catalogne…

Lluis Llach et Joan Manuel Serrat.

   

Coup de gueule après avoir entendu hier soir sur FR3 Gérard Onesta (1), le vice-président « Vert » de la Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée, en direct de Barcelone, (et présenté par la journaliste de service comme « un observateur international » – un mandat totalement fantaisiste !) s’étrangler d’indignation au micro pour dénoncer les violences policières exercées contre « le peuple catalan » qui exprimait dimanche son « juste droit à voter par la voie d’un référendum en faveur de son indépendance ». Coup de gueule contre cette indécence à se poser en « combattant de la liberté » à la façon de ceux qui payèrent de leur vie la défense de la République pendant la guerre civile espagnole et la dictature de Franco en feignant d’oublier que si les violences policières, hier, furent hélas ! bien réelles, ce référendum, lui, était illégal ; que l’Espagne n’est plus une dictature et la Catalogne un pays colonisée par l’État espagnol ; que  Rajoy n’est pas Franco ; et  que les indépendantistes catalans ne sont pas de « paisibles » démocrates face à « d’affreux » fascistes espagnols. Coup de gueule enfin contre une certaine presse dite de « gauche », en France,  prenant parti, sans nuances, en faveur d’un mouvement tout autant marqué par un « identitarisme culurel et politique » exacerbé que par un refus affirmé de toute « solidarité » entre régions d’un même État. Coups de gueules qui me confortent, s’il le fallait, dans l’idée que je me fais, ici, de la République et du nécessaire combat à mener contre toute forme de replis « nationalistes » identitaires… Ce matin, j’écoute Joan Manuel Serrat  plutôt que Lluis Llach

(1) Et que dire de ces deux militants Occitans, vus sur les réseaux sociaux déployer leur drapeau dans une Barcelone sous l’emprise de passions politiques destructrices, sourires aux lèvres… Pathétique !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (6)

  • Avatar

    Aimé COUQUET

    |

    Je n’ose imaginer les cris d’orfraie poussés par les médias si ces interventions policières, seulement contre des personnes qui voulaient exprimer pacifiquement leur position par un vote, s’étaient passées dans des pays dits « communistes » !

    Reply

  • Avatar

    Idette

    |

    Votre connaissance de la situation catalane est vraiment très courte
    1/ Les catalans se sentent occupés par l’escalade Espagnols depuis fort longtemps…
    Savez vous ce qui s’est passé en 1714?
    La suppression du PARLEMENT catalan qui faisait les lois avec le roi d’Aragon par Philippe V monarque absolu (petit fils de.. Louis XIV)
    Ensuite FRANCO qui a de nouveau mis la Catalogne sous une double dictature – fascsite comme dans le reste de l’Espagne et anti-catalane (interdiction de parler catalan dans la rue, etc)
    2/ les catalans ne se plaignent pas d’etre solidaires des autres Espagnols. Ils l’ont été depuis longtemps sans problème. Ce qu’ils veulent c’est avoir les mêmes droits que les Basques en matière fiscale!!!
    3/ vous ne dites rien de ce qui s’est passé en 2006!!!
    4/ avez vous analyser la position -extrêmement faible – de Rajoy sur le plan politique????
    Actuellement il cherche à monter les Espagnols contre les catalans en vue des futures élections dont il pense que le réflexe de peur fera voter les non-catalans pour lui….

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Je connais cette histoire ancienne et récente… Qui ne justifie en rien ce coup de force des indépendantistes catalans de droite et d’extrême gauche (curieuse alliance) Et enfin je vous signale au cas où vous l’auriez oublié que les Basques ne demandent pas leur indépendance, eux !

      Reply

  • Avatar

    Dominique

    |

    Mon cher Michel Santo, je suis d’origine catalane, j’ai encore des petits cousin et des amis d’enfance dans ce territoire, qui m’expliquent la « chose » autrement. Manifestement vous ignorez les tenants et le aboutissant de l’exaspération catalane. Et si vous estimez que les indépendantistes sont antidémocratiques, il y a en Catalogne une majorité de démocrates qui désespèrent de la politique du « franquiste » Rajoy. La Catalogne représente un peu moins de 30% du PIB espagnol et là est la seule motivation du dictateur Rajoy. Les indépendantistes catalans ne sont pas majoritaires, dans ces condition un démocrate n’aurait eu peur de les laisser s’exprimer, c’est la politique que mène le raciste Rajoy, qui aboutit a ce qu’une majorité de catalans penchent du cote des indépendantistes. Je connais moi, la souffrance de ce peuple, intelligent, honnête, travailleur et sa force pour réussir son destin. Et j’aimerais vous dire au lieu de porter un jugement basé sur l’avis d’autres personnes, de questionner ceux qui soufrent. Vous savez ou vous ne savez pas, que la Catalogne depuis le Bombardement de Barcelone perpétré par Philippe V aidé par la France, la Catalogne n’a jamais fait partie intégrante d’une Espagne qui l’a toujours jalousé et regardé du coin de l’œil…

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Je connais toute cette rhétorique de la « propagande » indépendantiste… et aussi l’histoire de ce pays où sont nés mes grands parents et parents. J’ai aussi fréquenté de près, quand j’étais en activité professionnelle, J. Pujol et ses collaborateurs etc. Et même si mon billet visait surout la façon dont les médias français ont couvert les évènements récents, je persiste et signe dans mon opinion générale sur le sujet. Que vous trouverez plus argumentée évidemment ici : https://www.telos-eu.com/fr/politique-francaise-et-internationale/le-derapage-catalan.html

      Reply

  • Avatar

    coupeaux

    |

    sans la catalogne, l’Espagne ne peut pas vivre !!! il faut gouverner ensemble , ou alors les entreprises partent sur Madrid!!!!!!pour équilibrer les finances!! le tour est jouer ……………

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

No thumbnail available

Deux heures loin du bruit et du désordre "mondain"…

Hier matin, longue marche de la passerelle entre Deux Villes jusqu’à l’écluse de Raonel. Deux heures d’efforts physiques et de quiétude morale. Ou plutôt de distance intellectuelle avec le bru[Lire la suite]
Salauds de riches, va !

Salauds de riches, va !

Notre-Dame de Paris. Et puis Zut, zut ! Encore plus salauds que je l'imaginais ces riches. Ils continuent leur mercantile et immorale pub en renonçant, après leurs dons, à leurs déductions fiscale[Lire la suite]
La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

La "mer monte" au Grand Castelou, et Didier Mouly la trouve saumâtre…

Didier Mouly « la trouve saumâtre », cette avarie financière dans le projet d’aménagement du Grand Castelou : un site remarquable situé  dans un espace protégé en bordure du canal de[Lire la suite]
Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Demain, Notre-Dame de Paris sera  encore plus belle !

Tant de choses paraissaient dérisoires devant le spectacle effrayant de Notre Dame de Paris en feu, hier soir, jusqu'à tard dans la nuit ; une nuit sans fin de noires pensées et de gorges nouées. [Lire la suite]
À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

À l'Assemblée Nationale, une toile d'Hervé Di Rosa banaliserait le racisme !

le 4 avril, l’hebdomadaire L’Obs publiait une tribune signée par Mame-Fatou Niang et Julien Suaudeau, intitulée « Banalisation du racisme à l’Assemblée nationale : ouvrons les yeux ». L’objet de l[Lire la suite]
Le nouvel ordre moral.

Le nouvel ordre moral.

Extrait du "Le nouvel ordre moral" par Christophe Carraud, qui signe, hélas !, le dernier numéro (le 47) de la Revue Conférence : "De même que la propagande va avec le repli (des années noire[Lire la suite]
%d blogueurs aiment cette page :