Contre-Regards

par Michel SANTO

Deux députés veulent fiscaliser nos derniers espaces de liberté !

le-depute-catalan-jacques-cresta-veut-taxer-les-transactions_471755_516x343

Une députée de la Vendée, Sylviane Bulteau, rejointe par son collègue  Jacques Cresta, tous deux socialistes, ont interpellé le ministre des finances, au sujet des annonces immobilières des sites de PAP et du Bon Coin, estimant que cela faisait de la concurrence déloyale aux agences immobilières et représentait  un sérieux manque à gagner pour l’État. Ils proposent donc, c’est un quasi réflexe culturel chez eux,  de taxer les transactions de particulier à particulier, ou tout simplement les annonces. La députée, Sylviane Bulteau, auteure de cette lumineuse idée, a fait un rapide calcul  : 6.000 euros de commission moyenne sur une transaction, c’est 1.200 euros de TVA en moins pour les caisses de l’État et 312 millions de taxes qui échapperaient ainsi aux griffes du fisc ! Autant dire qu’il faudrait appliquer à chaque transaction de particulier une taxe de 1.200 euros ! Le gouvernement, qui cherche à redonner du pouvoir d’achat aux français et déréglemente un certain nombre de professions qui jouissent d’un monopole, voire d’une rente, n’a pas encore réagi à  cet excès de zèle fiscal motivé sans doute aussi par des intérêts corporatistes puissants et organisés  dans leurs circonscriptions respectives … On espère qu’il ne les entendra pas! Reste quand même qu’il convient de s’inquiéter de ces initiatives de députés se présentant comme des éclaireurs du parti de la liberté et qui bataillent âprement afin de la corseter et la fiscaliser… Qu’ils aillent donc jusqu’au bout de leur absurde raisonnement et qu’ils appliquent leur idée à tous ces produits et services qui permettent d’éviter une dépense marchande: co-voiturage, bricolage du dimanche, jardins coopératifs, dîners entre amis, baignades en rivière et mers, vols à l’étalage, etc… Ridicule! Nombreux sont les français qui se demandent – à tort! – à quoi servent nos députés. Pour nos deux tontons flingueurs à ça . C’est à dire à rien!  Mais on rit…

Mots-clefs : , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (4)

  • Avatar

    fanche56

    |

    Vous notez : Qu’ils aillent donc jusqu’au bout de leur absurde raisonnement et qu’ils appliquent leur idée à tous les produits et services qui permettent d’éviter une dépense: co-voiturage, bricolage du dimanche, jardins coopératifs, dîners entre amis, baignades en rivière et mers, vols à l’étalage, etc… Ridicule! …

    NON PAS ridicule, et ceux qui font de la location de matériel ?
    NOUS commerçant / Artisans , sommes victime de travail dissimulé.

    Pour vous donner un exemple : tous ceux qui louent en tant que particulier, du matériel divers comme ( remorque, chapiteau, bétonnière, échafaudage, transport…etc) sont dans l’illégalité.
    C’est un manque de TVA à gagner pour l’état.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Cela s’appelle du troc entre voisins ou amis … Je n’ai pas de perceuses chez moi et demande à une connaissance de me prêter ses outils en échange je lui rédige des lettres au fisc ! Sérieux …

      Reply

  • Avatar

    Investisseur

    |

    Bonjour Mr Santo,

    J’ai lu avec attention votre article sur un potentiel tax sur LBC.
    Je suis étranger, travaillant et surtout investissant en France, et donc je m’intéresse fortement à ces potentielles déroulements, et sur cela je me demande si vous pourriez m’aider à mieux comprendre cette histoire.
    Vous croyez que cette idée pourrait prospérer autour du Gouvernement de Mr Valls et Mr Sapin ? déjà, est-ce que les députés Cresta et/ou Bulteau appartiennent au secteur de Manuel Valls, ou sont « frondeurs » et du secteur plus « gauchiste » du PS ?

    Merci par avance pour tout commentaire.

    Bien à vous.

    Reply

    • Michel Santo

      Michel Santo

      |

      Bonjour Cher Monsieur! N’ayez aucune crainte , cette initiative de deux députés ,qui ne sont pas frondeurs, restera lettre morte et dans le Guinness des pires sottises parlementaires …

      Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise roulante…

Scène de la vie narbonnaise : un soir des fééries de Noël, j'ai croisé un homme seul sur une chaise

      Dans ma petite ville, nous avons un marché de Noël aussi. Avec les mêmes baraques blanchâtres, les mêmes têtes du Père Noël, les mêmes marchandises, le même fond "musical[Lire la suite]
Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

Scène de la vie narbonnaise : Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville…

        Elle était assise sous la véranda de ce bistrot du centre ville où je m’étais installé pour y boire une tasse de café noir. Je l’observais, élégante et rêveuse, caress[Lire la suite]
Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

Le temps n'est pas loin où vont revenir les langueurs universelles, les croyances à la fin du monde…

    Depuis des mois, je ne lis plus que des correspondances, carnets, journaux d’auteurs : Flaubert, Gide, Malaparte, Renard, les Goncourt … (dernier achat chez mon bouquiniste : Les car[Lire la suite]
"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

"Franchement, Michel ! à quoi bon tout ça !", me disait aussi une petite voix…

    Recommandant la lecture quotidienne d’une ou deux « pensées » de La Rochefoucauld ou de La Bruyère pour exercer sa lucidité et ne point être dupe de certaines postures social[Lire la suite]
Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine ?

        Qui pense encore à nos 13 soldats morts il y a quatre jours à peine dans une opération de combat menée contre nos ennemis djihadistes ; qui pense encore à leu[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint Just-Saint Pasteur

Scènes de la vie narbonnaise à l'entrée du passage de l'Ancre et du cloître de la cathédrale Saint J

        Lundi dernier, était-ce le matin ou l’après-midi, je ne sais plus. Pour quelles raisons me suis-je retrouvé devant l’entrée du passage de l’Ancre, je l’ignore. Et[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :