Contre-Regards

par Michel SANTO

Didier Mouly veut un siège de plus au Grand Narbonne, mais perd sa première manche devant le juge des référés !

par-3-voix-d-ecart-bascou-conserve-la-presidence-du-grand-na_409678_516x332

 
 

Didier Mouly, au nom de la commune de Narbonne, avait saisi, le 28 décembre 2016, en référé, prétextant l’urgence, le Tribunal Administratif de Montpellier, afin que l’exécution de l’arrêté du préfet de l’Aude du 22 novembre 2016 fixant la répartition des sièges au sein du conseil communautaire du Grand Narbonne soit suspendue. Le maire de Narbonne considère en effet qu’un siège supplémentaire lui revient, car il n’aurait pas été tenu compte de la population municipale au 1er janvier 2016. Le juge des référés a finalement rendu son ordonnance hier et a rejeté sa requête. Dès lors il ne lui reste plus que le pourvoi en cassation de cette décision de suspension et/ou de requérir sur le fond l’arrêté préfectoral. La première branche de l’alternative est vouée à l’échec ; la seconde, longue et hasardeuse. Et les deux coûteuses en frais d’avocat, pour un gain politique essentiellement symbolique. En effet, ce siège supplémentaire revendiqué par Didier Mouly ne changerait rien au rapport de forces actuel au sein du conseil communautaire. Il ne lui permettrait pas en tout cas de s’installer dans le fauteuil de Jacques Bascou, ou d’y placer un de ses “amis”. Dépenser tant d’énergie pour ce qui s’avère n’être qu’une petite guerre picrocholine, est-ce vraiment raisonnable ?

 

Illustration : Photo Ph.Leblanc

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager ! Et n’hésitez pas non plus à lire aussi les autres articles proposés ci-dessous !

 

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (2)

  • Avatar

    Laurent Rouquette

    |

    Merci L’Indep’

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

Le 19 août 2019, Narbonne commémorait et fêtait le 75e anniversaire de sa libération…

    Avant-hier, en début de soirée, place de l’Hôtel de Ville,  sous un ciel bas, nuageux et sombre qu’agitait un vent du Nord agressif et frisquet, une foule cosmopolite et vac[Lire la suite]
Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

Où est l’Occitanie ? Jean Cau.

  Cette page (84 et 85) de Jean Cau dans "La Grande prostituée (Traité de morale II)" publié à la Table Ronde en 1974. Jean Cau qui, dans cet ouvrage, annonce les "Exorcismes spirituels" de [Lire la suite]
Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

Municipales2020 : L'Assomption des communistes narbonnais…

        Les communistes narbonnais ont le sens des symboles. Et c'est en plein wek end de l'Assomption qu'ils viennent de délivrer publiquement leur évangile politique en vue [Lire la suite]
Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

Pages d'auteurs : Flaubert sur la Beauté, l'Art…

      Lettres à Louise Colet : Extraits sur la Beauté, l'Art "Si le sentiment de l’insuffisance humaine, du néant de la vie venait à périr (ce qui serait la conséquence de leu[Lire la suite]
Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentations les plus simples des sciences du climat…

Réchauffement climatique : l'énorme ampleur de l’écart entre les opinions publiques et les présentat

    Très intéressant article de Sylvestre Huet : "Climato scepticisme et médias : la duperie".  Dans une première partie, il y est montre, en s'appuyant sur les travaux de trois jeunes ch[Lire la suite]
Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le bonheur des petits poissons".

Une page de Simon Leys sur la tyrannie du mauvais goût, de l'ignorance et de la stupidité...dans "Le

      À ce moment, je fus frappé d'une évidence qui ne m'a plus jamais quitté depuis : les vrais philistins ne sont pas des gens incapables de reconnaître la bea[Lire la suite]
  
2006-2019 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :