Contre-Regards

par Michel SANTO

Eloge de l’ambiguïté.

   

 

 

Mes lectures :

Ceci, dans mon carnet de notes. Lire aussi Argoul sur Elliot Perlmann : «  Ambiguïtés »

« Les Lumières sont achevées. Il n’est pas besoin d’être un génie pour s’en apercevoir. (…) Le fondamentalisme est partout, qu’il soit religieux ou économique, et partout on constate une réaction face à la complexité, une tentative d’ignorer les contradictions et les énigmes de notre existence. Les gens ont un besoin maladif de la simplicité, de ces paradigmes en noir et blanc faciles à assimiler. Le moindre flou, la moindre ambiguïté sont perçus avec hostilité » 

 

 

 

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :