Contre-Regards

par Michel SANTO

Faux débats et faux culs!

 

Faux débats ? Débat sur le débat ? Débat nécessaire, mais sous conditions ? Débat sur les conditions nécessaire d’un débat ? Pas de débat ? Convention alors ? Sur la laïcité ? La place des religions ? L’islam en particulier ? Les problèmes concrets qu’il poserait ? La prière dans les rues, les demandes religieuses dans les hôpitaux ? Les dispositifs juridiques en vigueur souffriraient-ils d’erreurs d’interprétations ou d’une méconnaissance totale de la part des autorités publiques chargés de les faire respecter ? Des circulaires d’applications et des formations ne pourraient-elles être mises en place pour y pallier ? Pourquoi donc utiliser un « marteau pilon » pour écraser « une mouche » ? Voudrait-on jouer sur les peurs ? Entre la lâcheté républicaine et sa sœur jumelle la démagogie islamophobe, point d’espace pour un vrai dialogue démocratique ? Un vrai débat ? De ceux qui font l’essence même d’une République laïque ? C’était bien une hirondelle qui virevoltait, ce matin, dans le ciel gris de Narbonne. Puis une autre et une autre encore… Enfin !

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Avatar

    raynal

    |

    Un marteau pilon pour ecraser une mouche…Tout a fait, l’expression est judicieuse.

    Il ne s’agit pas, nous le savons bien, d’un interet soudain pour une redéfinition de la laicité ou de la place des religions dans la societé…Il s’agit, tout au moins je le crains, d’une
    opération bassement electoraliste et démagogique visant a monter l’islam du doigt comme une religion dangereuse et intolérante, confondant ainsi dans le meme sac, integristes (dangereux, bien
    sur, mais présents hélas dans toures les religions) et immense majorité de croyants qui ne demandent qu’a vivre leur foi dans la sérénité et la paix.

    Ceux qui ont lançé cela espérent surfer sur un rejet, certes réel, de la population devant certaines pratiques supersticieuses, obscurantistes, archaiques ou violentes d’une petite fraction des
    musulmans de France.

    Ceci me parait a la fois inefficace(on le voit a la montée de Marine Le Pen) et dangereux pour la cohésion sociale…Le role d’un chef d’etat doit etre de rassembler ce qui est épars (ça te dit
    quelque chose ?)et non d’attiser les antagonismes…D’autant plus, comme tu le soulignes, que l’arsenal juridique est en place et qu’il suffit de l’appliquer dans toute sa rigueur.

    Il s’agit donc, me semble t’il, d’uncynique calcul politicien, a la fois pernicieux et dégradant pour ceux qui s’y livrent.

    J’ai vu en 2007 avec une certaine satisfaction l’élection de cette majorité (surtout, d’ailleurs, en considérant l’incommensurable incompétence et sottise de ce qu’il y avait en face )mais je
    t’avoue que, comme beaucoup, je suis tombé de haut(tu me diras que ce n’est pas la première fois, a la prochaine j’éviterai de m’elever d’un centimètre)

    Quand on confond démocratie et populisme, quand on flatte les sentiments les plus bas des masses au lieu de les elever vers une vision supériure de la politique(au sens que lui donnait le Grecs
    )on ne mérite plus le mandat pour lequel on a été élu….

    Restent les hirondelles….Je n’en connais aucune qui ait jamais brigué un quelconque mandat…Sinon le droit de tutoyer les nuages…Hélas, nos ailes a nous sont atrophiées depuis bien trop
    longtemps, mais notre esprit a des ailes, surtout quand il enfourche le Pégase de la poésie…

    Allez, en selle, compagnon !

    Derniere intervention pendant un petit moment( mais je reviendrai sur les ailes de l’aigle comme l’a si joliment écrit Gougaud )

    Je t’embrasse.

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas Sainte Cluque

Narbonne ! Municipales 2020 : Quelques remarques sur la polémique entre Bertrand Malquier et Nicolas

  Narbonne. Hôtel de ville.  Bertrand Malquier accuse Nicolas Sainte Cluque de plagiat, le second prétendant le contraire. Le sujet de la polémique étant « l’aménagement des berges de la Ro[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

Narbonne ! Municipales 2020 : Transferts politiques croisés et brouillages idéologiques…

  Narbonne. Hôtel de ville.  Nous n’aurons jamais vu autant de « transferts » politiques croisés que dans cette dernière « campagne » des municipales. Impossible ici d’en dresser la liste c[Lire la suite]
Quelques notes prises  au fil des jours…

Quelques notes prises au fil des jours…

    Ai noté ceci : Le 4 février : Toujours du grand Jules Renard, dans son journal : «Il y a des gens qui, toute leur vie, se contentent de dire : « Évidemment ! Parfaitement ! C'est ho[Lire la suite]
Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

Narbonne ! Municipales2020 : la piqure de rappel du PCF à ses électeurs et alliés…

        L’on ne saurait reprocher aux communistes narbonnais de la constance dans l’expression publique de leur stratégie politique. Pour eux, l’apolitisme – le terme apa[Lire la suite]
Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond sentiment d’hostilité envers mes semblables…

Scènes de la vie narbonnaise et d'ailleurs : un spectacle qui réveille toujours en moi un profond se

            Il est 10 heures 30, ce matin. À travers la grande baie de mon bureau surplombant les toits, la place et les rues qui font ma géographie quoti[Lire la suite]
Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire ?

Affaire Griveaux : Dans certaines circonstances, un homme peut-il tout se permettre et tout détruire

    Ce qu’a fait Monsieur Griveaux, alors qu’il occupait les fonctions de porte-parole du gouvernement, rattaché au Premier ministre : réaliser une vidéo révélant ses parties intimes à un[Lire la suite]
  
2006-2020 © Contre-Regards
Conçu par OnEric Studio
 
%d blogueurs aiment cette page :