Contre-Regards

par Michel SANTO

Festival Trénet ! tout changer pour ne rien changer , ou presque …

imgres

Finalement , on change de producteur ( la société Coll production gérait le  » festival Trénet ) et on retrouve les mêmes artistes au « programme du festival de fin d’été  » . Avec une petite différence tout de même : plus d’orchestre René Coll au programme ! Et le même schéma d’organisation, à l’exclusion de la soirée dite de gala à Montplaisir, que, pour ma part , je ne regretterai pas (un point de vue très subjectif , je le sais … ) Tout changer pour ne rien changer en quelque sorte; et parer ainsi au plus pressé … En attendant l’année prochaine, pour voir et entendre, peut être, autre chose de plus élaboré​!

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Désormais, 3 façons de réagir !

Commentaires (1)

  • Patrick

    |

    Oui…sauf que dans ces dernières négociations, un intermédiaire a été écarté, ce qui permettra d’économiser quelques petites centaines de milliers d’euros; (C’est toujours ça!).

    Reply

Laisser un commentaire

Articles récents

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne)

Petite parabole sur le rayonnement d'équipements "structurants" (Le parc des expositions de Narbonne

Quand j'ai vu cette touchante affiche animalière placardée sur un des nombreux petits panneaux publicitaires qui décorent les rues de ma ville, j'ai tout de suite pensé à une charmante  allégorie de [Lire la suite]
Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

Hier soir, sur TF1, une "nouvelle vie de François Hollande" sans aucun intérêt …

      Hier soir, 20 heures, devant le JT de TF1. À mi-journal, Gilles Bouleau et sa longue et fine silhouette plantée au milieu de son plateau, raide, mais sans trop, juste ce qu[Lire la suite]
Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Jacques Bascou ! Décryptage après son passage sur Radio Barques...

Samedi, nous recevions jean-Claude Julès et moi, sur radio Grand Sud FM, à Radio Barques, Jacques Bascou, le président du Grand-Narbonne. L’occasion de lui demander, entre autres, qu’elles étaient se[Lire la suite]